Comédie musicale : « Louis et Zélie – Le musical » à Notre-Dame de Grâce de Passy, à Paris.

Couple sanctifié.
« Révélateur » est une association fondée par un prêtre de la communauté saint Jean il y a une vingtaine d'années. Elle se donne pour but d'organiser des camps de vacances pour jeunes au cours desquels ils sont initiés aux arts de la scène en préparant des sons et lumières durant les premières années, des comédies musicales désormais. Ces dernières prennent pour thème des personnalités telles que Jean-Paul II, Frédéric Ozanam,Claire de Castelbajac ou le Padre Pio, pour ne citer que les dernières. L'originalité de l'initiative tient au système de programmation. Chaque camp, celui de juillet comme celui d'août, héberge des jeunes et des professionnels (metteur en scène, chorégraphe, etc) différents de sorte que les deux spectacles joués en fin de camps peuvent avoir des styles différents. Ces jeunes reviennent jouer à Paris sur quelques dates en hiver.
Cette année, comme à chaque fois, le père Jean Marie Luc Brun a interrogé le ciel et des signes concordants lui ont fait comprendre que Louis et Zélie Martin étaient les personnes dont il convenait de parler à ce moment-là. Ce choix se fait toujours un an à l'avance. Il faut ensuite, dans l'ordre, faire écrire le livret qui est ensuite envoyé au parolier, ces deux auteurs étant choisis par le père. À dix mois de la première, on en est à la prise de contact avec le compositeur, qui œuvre en fonction des dialogues et des paroles des chansons qui lui sont transmis. L'enregistrement en studio avec des chanteurs professionnels, qui sont des anciens de Révélateur, a lieu quatre mois à l'avance. Bien sûr, le père, qui est aussi producteur, garde un œil sur toutes les étapes de la création. Enfin, le disque compact qui en résulte est transmis aux jeunes qui ont trois semaines pour répéter à l'aide de celui-ci avant de donner autant de représentations.
Les choix de mise en scène concernant Louis et Zélie Martin ont été de les montrer d'abord dans leurs vies de célibataires puis de faire commenter leur vie de couple par la voix de sainte Thérèse du ciel (sans recourir à des citations de ses écrits) jusqu'au moment de la naissance de sainte Thérèse de la terre. Les treize chansons sont influencées par les styles jazz ou gospel. Elles servent à faire ressortir les moments de grande émotion dans la vie du couple. Il y a aussi des passages de pure chorégraphie muette.
En tout, on trouve une cinquantaine de personnes sur scène, dont certaines interprètent plusieurs rôles. Pas étonnant dans ces conditions que les metteurs en scènes doivent recourir à de nombreux mouvements d'ensemble, la durée des répétitions ne permettant pas par ailleurs de construire un jeu particulier pour chaque personnage. Enfin, il ne s'agit pas au début du camp de sélectionner les meilleurs interprètes mais de répartir les talents naissants entre le chant, le jeu, la couture…
C'est là que le miracle intervient. Si ces spectacles n'ont pas la prétention d'atteindre un niveau professionnel, ils atteignent par contre les cœurs. Ainsi Joséphine explique-t-elle : « C'est une aventure humaine par-dessus tout ! Nous vivons des moments d'une exceptionnelle profondeur qui nous unissent profondément. Je pense que nous serons marqués à vie par une telle expérience ! ».
Pierre FRANÇOIS
« Louis et Zélie – Le musical », par une cinquantaine de jeunes, dont Matthieu Bonpain et Sophie Druelle dans les rôles principaux, encadrés par le père Jean Marie Luc Brun (producteur), Véronique Ebel (scénariste), Jean-Charles Wintrebert (compositeur), Élise Boudoux d'Hautefeuille et Stanislas de la Chapelle (metteurs en scène juillet), Sébastien et Raphaëlle Duchange (metteurs en scène août), Laure-Marie Harant et Louis Buisset (accompagnateurs chant juillet), Sandy Louis et Catherine Salamito (accompagnateurs chant août), Léa Rulh et Léa Dubreucq (chorégraphes juillet), Yolène Khouni (chorégraphe août), Marie Chelle (chef costumière), Florent Legeas (régisseur juillet), Guillaume Rebillard (régisseur août), Gérard Davoust (chef décorateur), Domitille Johannet et Adeline Rebillard (habilleuses), Thomas Brossier (Captation vidéo), Jacqueline Devarenne (intendance), Rémi Prin (lumière), Quentin Degris (son).
Les 3 et 4 Décembre 2016, 21, 22, 28 et 29 Janvier 2017 à la Salle Rossini de ND de Passy à Paris 16e. Renseignements et réservations : louisetzelie-lespectacle.fr. Tarif : 19 €, 11 € (moins de 26 ans), gratuit à partir du quatrième enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *