Théâtre : « Les Misérables », de Chloé Bonifay et Lazare Herson-Macarel en tournée.

Pour qui a lu « Les Misérables », de Victor Hugo, la pièce éponyme, « d’après » ce dernier, mais qui a l’honnêteté d’indiquer que le texte est de deux autres auteurs contemporains, ne rend pas les nuances de l’original. L’idée de l’actualisation est bonne en soi, car les Cosette se sont multipliées avec le temps, que ce soit…

Livres : « L’Arche. Entre ombres et lumières. Une histoire de l’aventure communautaire de la fondation. », de Jean de la Selle, aux éditions Salvator.

Liberté et sincérité. Il est rare que le critique reçoive un manuscrit en même temps que l’éditeur, plus encore lorsque l’ouvrage est intéressant. Ce fut pourtant le cas avec le tapuscrit « L’Arche, l’aventure communautaire de la fondation » par Jean de La Selle, devenu désormais aux éditions Salvator « L’Arche. Entre ombres et lumières. Une histoire de…

Théâtre musical : « Ma Vie de ténor » et « Croustilleux La Fontaine » aux Déchargeurs, à Paris.

Pourquoi traiter « Ma Vie de ténor » et « Croustilleux La Fontaine » dans un seul article ? Les deux spectacles sont musicaux et font intervenir les mêmes interprètes (plus un en alternance pour « Croustilleux La Fontaine »). Ces deux spectacles font partie de ceux que l’on regarde avec une curiosité à la mesure de leur caractère instructif. Dans « Ma…

Actu : Vivre en France ou mourir à Kaboul ?

L’évacuation de Kaboul a eu lieu sous commandement américain. C’est-à-dire que les autres pays fournissaient à l’État-major américain des listes de noms que ces derniers accréditaient ou non pour être sauvés. Dès la mi-août, le Syndicat National des Journalistes a reçu des demandes d’évacuation d’hommes et de femmes en danger de mort. Ils étaient trois,…

Théâtre : « Saccage », de et mis en scène par Judith Bernard à la Manufacture des abbesses, à Paris.

Marginaux créatifs. « Saccage » est une reprise que l’on voit avec autant de plaisir que la première fois. La pièce montre comment toute initiative – surtout féconde – conduite en dehors des institutions est vouée à l’échec. On est face à un théâtre aussi engagé que talentueux, aux personnages crédibles (qui ressemblent à certaines de nos…

Théâtre : « Quand je serai grande… tu seras une femme, ma fille » et « Quand je serai un homme », à l’Essaïon, à Paris.

Réponses avec questions subsidiaires. « Quand je serai un homme » et « Quand je serai grande… tu seras une femme, ma fille » sont deux excellentes pièces. Toutes deux disent sans juger. Toutes deux ont été écrites après des séries d’interviews permettant à des personnes de livrer ce qu’elles ont de plus intime, bien au-delà de la simple…

Théâtre : « Quand je serai grande… tu seras une femme, ma fille », de et avec Catherine Hauseux à l’Essaïon, à Paris.

Communion féminine. Elles vibrent, elles sont à l’unisson, les spectatrices. Elles rien un peu moins que les spectateurs. C’est que ce qui leur est montré sur scène est leur histoire à toutes, une histoire intime à chacune et largement impartageable à l’autre moitié de l’humanité. Une moitié que manifestement elles envient tout en se reprochant…