1811AdieuMonsierHaffmanFourniePhotoEvelyne Desaux

Théâtre : « Adieu Monsieur Haffman », de et mis en scène par Jean-Philippe Daguerre au Théâtre rive gauche, à Paris.

En nuances. « Adieu Monsieur Haffman » n’a pas récolté plusieurs Molières pour rien. Il y a d’abord un texte qui dit les choses avec précision et délicatesse, qui tient compte de tous les sentiments qui peuvent agiter une âme. Pas manichéen ni caricatural pour un sou, il montre chacun avec ses souffrances et sa dignité mais…

Livres : « Deux étés » d’Erik Orsenna, chez Fayard.

Court et riche, par Clara. Deux étés est un court roman publié en 1997 aux éditions Fayard. Il nous transporte sur une petite île bretonne, paradis des rêveurs et des amoureux. La vie s'écoule lentement au rythme des hivers venteux, des étés et de ses vacanciers. Un traducteur, fuyant la vie parisienne et renonçant à…

1811TheatreLesHeretiques147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF8063

Théâtre : « Les Hérétiques », de Mariette Navarro au théâtre de l’Aquarium à Paris puis en tournée.

Bon sens. « Les Hérétiques », de Mariette Navarro est une pièce poétique, comique et forte sur un sujet sensible et d'actualité : l'affrontement du laïcisme et des intégrismes, chaque parti faisant preuve de la même intolérance. Une femme se rend dans un lieu ressemblant à une école abandonnée, convoquée là par une mystérieuse correspondante virtuelle. Elle veut…

Théâtre : « Il y aura la jeunesse d’aimer », de Louis Aragon et Elsa Triolet au Lucernaire à Paris.

Femme sacrée, homme pessimiste de devoir. « Il y aura la jeunesse d’aimer » est une suite de texte d’Aragon et d’Elsa Triolet construits pour montrer comment une histoire – leur histoire – d’amour naît, s’épanouit et se transforme définitivement. Ils sont apparemment lus – puisque les comédiens sont assis derrière pupitres et micros – mais en…

1811TheatreCamilleContreClaudel149x72DpiPhotoPierreFrancoisModifG02DSCF7714

Théâtre : « Camille contre Claudel », de et mis en scène par Hélène Zidi au Théâtre du roi René, à Paris.

Dédoublement. « Camille contre Claudel » est un dialogue singulier entre elle et elle-même à différents âges de sa vie, donc aussi à des moments d’évolution psychologique distincts. La mise en scène a fait le choix – astucieux – de partir des époques les plus opposées, celle de la jeune fille éblouie et de la vieille femme…