1703EspritMatiere147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF3694

Théâtre : « L’Esprit-matière », d’André Daleux et Jean Quercy en prolongation au Théâtre de Nesle, à Paris.

Prolongations. On ne s’attendait pas à ce qu’une pièce exposant un point de vue théologique puisse être aussi incarnée et compréhensible. C’est pourtant le cas. On ne s’attendait pas non plus à ce qu’elle rencontre un public assez vaste pour excéder quelques représentations. Pourtant, elle joue les prolongations. Tant mieux, Teilhard de Chardin le mérite…

TheatreVoyageMemoireFou220x72DpiPhotoDRIMG_8678-2HD

Théâtre : « Voyage dans les mémoires d’un fou », de et avec Lionel Cécilio au Théâtre de l’archipel.

Bijou caché à l'Archipel, par Pascale et Steff. Un texte émouvant, magistralement joué. Lionel Cecilio ne se contente pas d’être un excellent comédien, c'est aussi un très remarquable mime. Seul en scène entre sa chaise et son lit, il nous fait partager avec une ironie mordante, son quotidien de malade incurable, ses amours et ses…

TheatreLEntorse147x72DpiPhotopierrefrancois@gmx.frCGDSCF5619

Théâtre : « l’Entorse », d’Andras Fenris, Hélène Laurca et Alain Hauperpin aux Feux de la rampe, à Paris.

Comique et sérieux. « L’Entorse » est une pièce qui fait penser aux romans de Christian Ganachaud : derrière un propos et un style d’apparence superficiels, elle délivre un certain nombre de messages de fond et positifs. Au départ, il y a le livre de Michel Odoul « Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi ». Un…

1703LeSongeDUneNuitDEteMESGuyPierreCouleau220x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF4413

Théâtre : « Le Songe d’une nuit d’été », de William Shakespeare mis en scène par Guy Pierre Couleau aux théâtres Firmin Gémier et des Quartiers d’Ivry, à Antony et Ivry-sur-Seine.

Fantaisie onirique. « Le Songe d'une nuit d'été » est une des pièces les plus comiques de William Shakespeare. Comme souvent, il y introduit une note de fantastique, ici traité sur le mode onirique et léger. Ce qui ne l'empêche pas de prêter à ses personnages des sentiments d'une humanité parfois rudimentaire, et ceci sans considération de…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Exposition, peinture : Nathalia van der Ploeg à Paris.

Dans les pas des géants, par David Westphal. Au hasard d'une balade dans le ventre de Paris, du côté de la rue Quincampoix, dans le sous-sol d'un salon de coiffure et de tatouage, se tient une petite exposition étonnante. Si les artistes devaient attendre la reconnaissance pour exposer, leurs œuvres ne rencontreraient pas souvent le regard…

1703TheatreNeverNeverNever147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF4693

Théâtre : « Never, never, never », de Dorothée Zumstein à Gare au théâtre, à Vitry-sur-Seine

Fantastique sentimental. « Never, never, never », malgré son titre, n’est pas l’œuvre d’un auteur anglais ou américain. Dorothée Zumstein est traductrice, ce qui explique une langue proche de la structure anglo-saxonne, selon les connaisseurs. Elle est partie d’une base réelle – Ted Hughes, « poet laureat » en 1984, dont les deux femmes successives se sont suicidées –…

1703BolivieTronoTheo147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF4749

Théâtre : tournée française du Théâtre bolivien Trono du 7 au 22 avril aux théâtres de verre, de l’épée de bois et de l’opprimé, à Paris.

Pour la paix sociale. « Être citoyen, ce n’est pas vivre en société, c’est la changer. »*. Ainsi parlait Augusto Boal (1931 – 2009), un docteur en chimie devenu metteur en scène dans l’Amérique latine des années de dictatures diverses. À la recherche d’une forme de théâtre social contestataire, il met au point le concept de spect-acteur…

PhotoLot220x152x72DpiLeSerment02

« Le Serment d’Hippocrate », de Louis Calaferte au Théâtre 14, à Paris.

Malaises familiaux. « Le Serment d'Hippocrate » est une pièce de divertissement bien montée : on croit complètement aux dialogues, d'une part parce qu'ils sont vivants et toujours bien interprétés (mention spéciale à Gérard Darman dans son rôle de petit vieux hypocondriaque obsessionnel), d'autre part parce qu'on a l'impression d'entendre ce qui pourrait se dire chez nos voisins…