1904TheatreDomJuan147x72DpiPhotoPierreFrançoisDSCF1203

Théâtre : « Dom Juan », de Molière au Ranelagh, à Paris.

Original. « Dom Juan », au Ranelagh par la troupe du grenier de Babouchka, bénéficie d'une interprétation originale. En effet, la musique, les chorégraphies (nombreuses), le décor et les costumes renvoient tous explicitement au domaine du cirque. Mais l'originalité principale est ailleurs. Ici, le personnage central est Sganarelle, Dom Juan étant le jouet de ses propres passions…

Théâtre : « Les Mots pour le dire », adapté de Marie Cardinale par Jade Lanza.

Quand parler délivre, par Clara. La pièce de théâtre raconte la psychothérapie suivie par son auteur pendant plus de huit ans. Marie Cardinale souffre d'écoulements sanguins abondants et répétés, maladie étrange et incompréhensible (les médecins traditionnels préconisent même l'ablation de l'utérus) qui la pousse à entrer chez un psychothérapeute. Une femme prend la parole, pour…

AbsenceDeGuerre221X147X72DpiPhotoMarjolaineMoulin

Théâtre : « L’Absence de guerre », de David Hare en tournée.

Instructif et moderne. Amis du théâtre classique, fuyez, esprits ouverts aux nouvelles formes théâtrales – notamment vidéo – ce spectacle est pour vous. Après un début peu compréhensible et malgré un dosage entre scène et vidéo un peu trop à l'avantage de cette dernière, ce spectacle nous embarque vite dans les coulisses et secrets qui…

AbsenceDeGuerre221X147X72DpiPhotoMarjolaineMoulin

Théâtre : « L’Absence de guerre », de David Hare au Théâtre de l’aquarium puis en tournée.

Guerre secrète. « L'Absence de guerre » est d'abord l'histoire très documentée des élections perdues par le parti travailliste en 1992, David Hare – cet auteur aussi célèbre dans son pays qu'inconnu en France –  ayant réellement eu accès à ses arrières-cuisines, dans lesquelles on forgeait l'image d'un candidat. Dans sa mise en scène, Aurélie Van Den…

Théâtre : « La Ronde » d’Arthur Schnitzler.

Déni de sentiments, par Clara. Cinq hommes et cinq femmes jouent la comédie de la séduction. Une fois l'acte consommé, le couple se défait et chacun repart dans sa course interminable au plaisir. Fortement inspiré du film de Max Ophuls – réalisé en 1950 – la mise en scène est volontairement rétro alors que le…