Livre : « Décarcérer, cachez cette prison que je ne saurais voir », de Sylvain Lhuissier, aux éditions Rue de l’échiquier.

Éclairant.L’auteur de « Décarcérer, cachez cette prison que je ne saurais voir » est un scientifique, cela se sent. En moins de cent pages et presque autant de renvois en notes correspondant aux chiffres et données qu’il avance, il dresse l’état des lieux de l’univers carcéral, pose la question de son efficacité et met en avant les…

Livre : « Dieu était là et je ne le savais pas », de Maurice Fourmond, diffusé par l’association Communautés-échanges.

Exceptionnel.« Dieu était là et je ne le savais pas », du père Maurice Fourmond, fait partie de ces livres qui libèrent l’âme en mettant les points sur les i. Car, libérateur, il l’est. Sans pour autant s’éloigner du cœur de la foi. Par ailleurs, loin d’être un ouvrage de spiritualité ou d’enseignement – ce qu’il fait…

Livres : « Du Fanatisme, quand la religion est malade », d’Adrien Candiard, aux éditions du Cerf.

Actuel.« Du fanatisme », d’Adrien Candiard est un livre hybride et passionnant. Hybride parce que l’auteur confesse dès l’abord parler ici – contrairement à ce qu’il fait dans d’autres ouvrages – à la fois en tant que scientifique chercheur spécialiste de l’islam et en tant que croyant et homme de prière. Passionnant parce que le langage en…

Livres : « Barlaam et Josaphat ou le Bouddha christianisé », anonyme du XIII siècle traduit en français moderne par Jean Marcel chez Gope éditions

Borne témoin.« Barlaam et Josaphat ou le Bouddha christianisé » est une œuvre du 13e siècle traduite en français moderne par Jean Marcel. Pour qui a l’esprit curieux et une culture chrétienne, ce récit qui raconte la vie d’un saint présenté comme réel, mais sûrement imaginaire (et néanmoins encore au calendrier), est le témoignage de la foi…

Livres : « Perles », de Chi Ta-wei, aux éditions L’Asiathèque

Chemin solitaire. « Perles », du Taïwanais Chi Ta-wei s’annonce comme un recueil de nouvelles écrites par « un des auteurs phares de la scène SF du monde chinois » sur fond de mondes parallèles et queer. Il faut néanmoins le prendre comme une initiation à la littérature chinoise et ne pas avoir en tête des références occidentales telles…

Livres : « Touche pas à mon corps, l’aimer de tout son cœur », par Joël Pralong aux éditions Cabédita.

Idéalisme. « Touche pas à mon corps » est un livre bien théorique en matière d’éducation affective. Divisé en deux parties inégales, il commence par faire la part belle à la théologie du corps développée par Jean-Paul II avant d’introduire une réflexion un peu plus pratique (bien que très générale) à partir des attitudes pastorales de François.…