1811LivreTracesDeLaGrandeGuerre149x207x72Dpi 001

Livres : « Traces de la Grande Guerre », une BD collective coproduite par la mission du centenaire de la Première Guerre mondiale et 14-18 Now (pour la version anglaise).

Actualisation. « Traces de la Grande Guerre » est un album de bandes dessinées commémoratif et original. En effet, le souci n’a pas été de raconter l’événement ni de retracer des moments historiques, connus ou non. Le parti pris a été de demander à trente et un auteurs* du monde entier de dessiner dix-huit histoires courtes (de…

1809Theatre1830PhotoPierreFrancois147x72DpiDSCF6541

Théâtre : « 1830, Sand, Hugo, Balzac, tout commence », de et mis en scène par Manon Montel à l’Essaïon, à Paris.

Échanges passionnés. « 1830, Sand, Hugo, Balzac, tout commence » est une reconstitution. Balzac et Hugo se connaissaient. Sand et Balzac se sont rencontrés. Seuls Hugo et Sand n’ont fait que correspondre sans se voir. Ces trois auteurs sont de la même génération, au moment des événements qui se concluent par les Trois Glorieuses : George a 26…

1809TheatreLIngenu147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF6523

Théâtre : « L’Ingénu », de Voltaire à La Folie théâtre, à Paris.

Comique voltairien. « L’Ingénu » de Voltaire pourrait être présenté comme une version plus aboutie de « Candide » : les psychologies du Huron et de Gordon évoluent au cours du récit, qui fait preuve d’une réelle progression dramatique, ce qui n’est pas le cas de son conte philosophique paru en 1759. Lorsqu’il rédige « L’Ingénu » en 1767, Voltaire n’a plus…

1802TheatreGuerisseur147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF7323

Théâtre : « Guérisseur », de Brian Friel au Lucernaire, à Paris.

Balade irlandaise. « Guérisseur », du « Tchekhov irlandais » Brian Friel, est présenté comme se situant « entre l’absurde et l’essentiel ». C’est cela, et pas seulement. C’est, en premier lieu, la fragilité du témoignage et du souvenir. C’est, en bonne pièce irlandaise, la rugosité de la pauvreté et de la solitude. Celle du guérisseur charlatan itinérant comme celle des…

Théâtre : « L’Oubli des anges », opéra-danse contemporain au Balcon du ciel à Nax (Suisse) et autre lieux à guetter…

Poésie spirituelle. « L’Oubli des anges » fait partie de ces pièces précieuses dont on reste émerveillé pendant longtemps. Chant et danse sonnent comme des évidences. Y célèbre-t-on la mort ou la vie, la douleur de l’enfantement ou le spasme du plaisir, peu importe, tout cela se fond dans une transmutation d’une beauté fascinante. Le débat est en…