Théâtre : La Guerre n’a pas un visage de femmes, d’après Svetlana Alexievitch, en tournée.

Reproduire pour représenter. Le programme scolaire français nous apprend que la guerre est une histoire d’hommes dans les tranchées. Les femmes y figuraient comme prostituées, infirmières, ouvrières ou futures veuves. Mais des femmes russes étaient volontaires pour s’engager dans l’armée et défendre leur patrie. Elles n’avaient même pas 20 ans. D’ailleurs, elles disent elles-mêmes s’être…

Théâtre : « Détache-toi ! », de et avec Laurence Bréheret et Marie-Eve Dufresne à La Folie théâtre, à Paris.

Agréablement vrai. « Détache-toi ! » est-il l’histoire de deux femmes que presque tout oppose ou d’une femme et de ses contradictions ? Peu importe tant le propos est pertinent : pour un peu, on croirait le texte autobiographique ! La scène d’exposition est astucieuse dans la mesure où elle emmène le spectateur – même si ce spectacle est plutôt dédié…

Théâtre : « Le Dindon », par Sophie Lolis et librement inspiré de Feydeau, au théâtre Essaïon, à Paris.

De haut vol. On y croit, on y rit régulièrement (et parfois aux éclats) et la musique est au diapason du ton de l’ensemble. De quoi s’agit-il ? D’un spectacle musical librement adapté du « Dindon » de Feydeau. Pas si librement d’ailleurs, car on y retrouve les principaux personnages, avec en prime la « Môme Crevette »* alias ceux…

Théâtre : « Butterfly, l’envol », micropéra du collectif La Boutique inspiré de l’œuvre de Puccini au théâtre de l’Épée de bois, à Paris.

Sobriété du décor, simplicité des sentiments, parcimonie d’instruments autour d’une voix unique : tout est en accord dans cette pièce qui puise à la source de Puccini tout en la complétant par des airs existants ou créés ainsi par que des mélodies jazzy ou de variété. Tout exprime la pureté naïve face à un égoïsme…

Théâtre : « Liza et moi, histoires de mères et de filles », de Sandrine Delsaux mis en scène par Sophie Thebault au Théâtre de la reine blanche, à Paris.

Féminin tragi-comique. Que les hommes se rassurent : si « Liza et moi » (à bien distinguer de « Lisa et moi » qui a eu le succès que l’on sait d’août 2018 à janvier 2019 à l’Essaïon) est bien une histoire de relations et de transmission entre mères et filles, elle est accessible à tous. Dès le résultat de…

Théâtre : « Le Roi des pâquerettes, le jour où Blériot a traversé la Manche », de Bérangère Gallot et Sophie Nicollas au Lucernaire, à Paris.

« Le Roi des pâquerettes » fait partie de ces pièces qui vous tiennent en haleine alors que l’on connaît pourtant la fin de l’histoire. Ici, la traversée de la Manche par Blériot vu sous l’angle de son couple importuné tant par le reporter du Matin, Charles Fontaine, que par son fidèle mécanicien, Ferdinand Collin. Si quelques…

Théâtre : «Kean».

Chez les critiques dramatiques, une collègue versifie pendant les spectacles : Béatrice Chaland. Elle a la bonté de nous fournir régulièrement les poèmes publiés sur son site : https://bclerideaurouge.wordpress.com. Paraissent ici les spectacles qu’elle a notés au moins 3 / 5, surtout pendant les festivals d’Avignon, histoire de nous faire oublier que nous en sommes privés cet…

Actu : le salon du livre « Écritures et spiritualités » du 1/12 a pour thème « Le Chant de la terre »

Chemins divers, quête commune. L’association « Écritures et spiritualités » (remarquer les pluriels) qui organise sont salon biennal ce dimanche au collège des Bernardins n’a pas toujours porté ce nom. Il y a une dizaine d’années encore, elle s’appelait, depuis sa fondation en 1977, « Association des Écrivains croyants d’Expression Francophone ». Et a successivement été présidée par Olivier…

Poésie : « Le potentiel érotique de ma femme » à Paris.

, par Béatrice Chaland. Il n’y a que le titre qui soit racoleur Car le fond de la pièce a beaucoup de valeur. Drôles et sans temps mort, la succession de scènes, Avec vivacité et intérêt, s’enchaînent. Atteint d’une collectionite plus qu’aigüe Et envie de suicide au métro ou cigüe, Il collectionne tout et surtout…