Théâtre : « Pour en finir avec la solitude » sous un chapiteau « magic mirror » au parc des Sœurs à Sevran

Il commence par rencontrer les habitants des tours de Bobigny pour les inciter à venir au théâtre, participe à l'aventure du TEP en tant que directeur adjoint, crée le théâtre de La Coupole avant de le diriger, devient chef de service à la Drac. Et le voilà qui reprend son bâton de pèlerin avec, en point de mire, la création d'un nouveau théâtre, à Sevran cette fois-ci.

Alain Grasset ne se contente pas de vouloir faire sortir de terre ce bâtiment ; il part de bien plus loin.

Sa démarche ? Depuis 2011, il fait, avec quelques auteurs, la tournée des habitants de Sevran en commençant par des relais, comme pour une campagne électorale à cette différence près qu'au lieu de vendre un projet, ils écoutent les personnes et écrivent sur les thèmes qui se dégagent de ces entretiens.

Par exemple, il s'agit de visiter le médecin de quartier, l'association du coin ou la personne qui tient un pressing et de repartir avec un nom d'habitant à démarcher pour donner une représentation à son domicile ou recevoir un témoignage. Le concept est de faire naître le désir du théâtre – avant d'aller dans le lieu même, qui n'existe pas encore – chez des gens qui le sacralisent à tort.

Et ça marche ! Comment ? Un cocktail d'écoute, de persuasion et de magie… Le résultat concret est que durant la saison 2011-2012 quarante-cinq représentations sont données, en 2012-2013 ce nombre monte à soixante-quinze. Et depuis 2013 chacune des cinq pièces écrites sur le thème « Féminin/masculin », choisi à la suite de 170 rencontres avec les habitants, a été jouée 30 fois en appartement ou pavillon devant un public moyen de vingt personnes, aboutissant à 150 représentations devant un total de 3000 spectateurs.

On est là dans une démarche presque inverse de l'habitude : au lieu de construire une scène puis de se demander comment faire venir le public, on donne à celui-ci le goût de la chose en attendant qu'un jour il en vienne à réclamer un lieu.

Qui existe déjà, au moins en devenir : il y a à Sevran une friche industrielle, architecturalement comparable à La Cartoucherie, nommée Le Forum. Et la ville disposera de deux gares lorsque le métro automatique y arrivera, entre 2020 et 2023. La bonne fenêtre pour la construction se situant environ cinq ans avant.

Pour le moment, les budgets permettent cette aventure hors les murs et les instances participantes sont relativement nombreuses : le projet est très soutenu par le maire de Sevran, le ministère, les conseils généraux et régionaux mettent la main à la poche, la municipalité de Clichy-sous-bois a acheté vingt représentations qui auront lieu dans les appartements de ses administrés… Reste l'inconnue des nouveaux budgets lorsque le Grand Paris aura pris forme.

La question n'étant pas de douter mais de faire avancer le projet, dans l'immédiat c'est à un spectacle reprenant les personnages des cinq précédents et qui les met dans une situation nouvelle qu'on va assister. Comme sur un plateau télé, mais dans un chapiteau de luxe – dit « magic mirror » – le public retrouvera ses héros déjà vus en appartement et les soutiendra « Pour en finir avec la solitude », car tel est le thème du jeu mis en scène et le titre de ce nouveau spectacle. Les augures sont bons : quatre-vingts amateurs, issus d'ateliers théâtraux ou du public de la saison passée, ont voulu se joindre à l'aventure. Le « magic mirror » est actuellement monté dans le parc des Sœurs à Sevran et accueillera, du 13 novembre au 14 décembre, vingt représentations.

En attendant le lancement du festival mondial du théâtre à domicile, prévu pour 2015.

Pierre FRANÇOIS

« Pour en finir avec la solitude », de Nadia Xerri-L. Du jeudi au samedi à 20 h 30, dimanche à 15 heures du 13 novembre au 14 décembre sous le chapiteau Magic Mirror du parc des Soeurs, rue Lucien Sportisse et d'Estienne d'Orves, parking avenue du marché. Places de 8 à 4 €. Tél. : 01 41 52 45 30. www.theatredelapoudrerie.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>