Spiritualité : chanter encore sur les compositions d’André Gouze ?

L’homme et l’œuvre. Dans l’affaire de Jean Vanier, l’on a eu affaire aux dérives d’un homme dont l’œuvre lui survit et reste positive, portée qu’elle est par une multitude de personnes dévouées. Dans l’affaire de Marie-Dominique Philippe, l’œuvre de l’intéressé* est vouée à disparaître. Dans l’affaire qui se profile, d’André Gouze, accusé de viol sur…

Théâtre : « François Rabelais », de Philippe Sabre et Jean-Pierre Andréani au Théâtre Essaïon, à Paris.

Rabelaisien, mais pas seulement. « François Rabelais » est un spectacle plein d’humour, un cours d’histoire, une performance d’acteur de la part du second rôle, une gourmandise linguistique et une incarnation aussi crédible qu’inattendue du rôle-titre. Rien que cela ! Celui que l’on présente comme un auteur dont le nom a inspiré un qualificatif –…

Théâtre : « Je vous écris dans le noir », d’après le roman de Jean-Luc Seigle au Théâtre de l’opprimé, à Paris, puis au théâtre El Duende d’Ivry-sur-Seine le 17 février et dans le festival off d’Avignon en juillet.

Nature humaine. « Je vous écris dans le noir » est une pièce d’autant plus sombre qu’elle nous raconte sans détours une histoire vraie : la vie d’une fille prostituée par son père, violée à la Libération. Amoureuse jusqu’à commettre l’irréparable. Le jeu de la comédienne se situe dans un entre-deux entre récit distancié et confidence, ce qui…

« Valentine ou la passion du théâtre », rencontre avec Valentine Tessier par Philippe Catoire au théâtre Essaïon, à Paris.

Reconstitution vivante. « Valentine » est un hommage. L’hommage d’un grand – Philippe Catoire – à une très grande du théâtre et du cinéma français : Valentine Tessier. Cette dernière donna le 20 octobre 1973, chez elle, un entretien d’une heure à Jean José Marchand et Rose Marie Moudoues. Philippe Catoire, qui a toujours gardé…

Théâtre : « Incandescences », d’Ahmed Madani en tournée.

Trilogie, épisode 3. Avec « Incandescences », on retrouve la méthode et la patte d’Ahmed Madani. Et on ne s’en lasse pas, car il manie toujours avec autant de brio la surprise et le questionnement au sein de la mise en scène comme du texte. Cette fois-ci, après les tribulations d’adolescents (Illumination(s), 2012) et d’adolescentes (F(l)ammes, 2016)…