Théâtre : « Le Chaperon rouge de la rue Pigalle », de Florence Hebbelynck à la Manufacture des abbesses, à Paris.

Une grande dame.
Comment retranscrire le plus fidèlement possible la vie d’une femme dont la prostitution a régi toute son existence ? En nous racontant l’histoire de Cathy, prostituée du quartier de Pigalle de ses 21 à ses 79 ans, Florence Hebbelynch accompagnée par Nicolas Luçon au plateau, nous dépeint une individualité particulière en recherchant plutôt son passif et ses relations au monde avant de ne mettre qu’en lumière l’aspect sexuel du métier.
L’écriture de Florence Hebbelynch, très touchante, vise directement à questionner. Les idées fusent et les points d’interrogations se font entendre. Aussi bien dans les dialogues que dans les retranscriptions des enregistrements de Cathy.
L’incarnation est intelligemment amenée, nous sommes invités à découvrir une vie, à se questionner sur celles des autres et sur la nôtre.
Sur l’importance des fondamentaux de la socialisation primaire.
Sur l’importance de l’amour.
Une comédienne et un comédien sont au plateau pour interpréter plusieurs personnages avec un minimum d’accessoires représentatifs. C’est un parti pris qui laisse alors un pouvoir considérable au manteau rouge de Cathy tout au long de son évocation. Le manteau du chaperon rouge de la rue Pigalle, symbole d’une grande dame que l’on cherchera à découvrir à travers le prisme de sa propre histoire. Dans une quête poétique, quasi emphatique d’un théâtre documentaire.
Maëlle
« Le Chaperon rouge de la rue Pigalle », de Florence Hebbelynck. Avec Florence Hebbelynck et Nicolas Luçon. Mise en scène : Stéphane Arcas. Conseiller dramaturgique : Fabrice Dupuy. Création musicale : Steph Van Uytvanck. Travail sur le corps : Maéva Lambert. Création lumière : Xavier Lauwers. Dimanche à 20 heures, lundi et mardi à 21 heures jusqu’au 1er novembre à la Manufacture des abbesses, 7, rue Véron, 75018 Paris, métro Abbesses ou Pigalle, tél. 01 42 33 42 03, courriel : public@manufacturedesabbesses.com. Web : https://www.manufacturedesabbesses.com/theatre-paris/le-chaperon-rouge-de-la-rue-pigalle/

Photo : Tatia Chitishvili.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *