Théâtre : « Le Chaperon rouge de la rue Pigalle », de Florence Hebbelynck à la Manufacture des abbesses, à Paris.

Une grande dame. Comment retranscrire le plus fidèlement possible la vie d’une femme dont la prostitution a régi toute son existence ? En nous racontant l’histoire de Cathy, prostituée du quartier de Pigalle de ses 21 à ses 79 ans, Florence Hebbelynch accompagnée par Nicolas Luçon au plateau, nous dépeint une individualité particulière en recherchant plutôt…

Théâtre : « Le Chaperon rouge de la rue Pigalle », de Florence Hebbelynck à la Manufacture des abbesses, à Paris.

Documentaire talentueux. « Le Chaperon rouge de la rue Pigalle » est une pièce documentaire – le metteur en scène est parti de huit heures d’enregistrements pour en faire un spectacle de soixante minutes avec le souci de rester fidèle à l’atmosphère qui s’en dégageait. Une atmosphère qui n’est ni sordide ni favorable au « métier ». Là est…

Théâtre : « De l’ambition », de et mis en scène par Yann Rezeau à la Manufacture des abbesses, à Paris.

Déchirements. « De l’ambition » remue des comportements stéréotypés et des idées préconçues pour tenter de discerner ce qui peut se cacher derrière. Tenter, car aucune réponse n’est imposée. Léa est-elle généreuse ou fait-elle tout pour séduire un mauvais garçon ? Cécile est-elle silencieuse par timidité ou pour cacher des désirs qu’elle refuse de s’avouer…

Théâtre : « Enfance », de Nathalie Sarraute à la Manufacture des abbesses, à Paris.

Monologue dialogué. « Enfance », de Nathalie Sarraute est un dialogue elliptique entre elle et elle-même faisant un effort d’objectivité. Il est ici incarné par deux comédiennes qui parviennent à capter l’attention malgré ce texte en pointillés. Ces fragments de récits sont autant de fragments de vie, souvenirs parfois ressassés, toujours interprétés. On croit à…

Théâtre : « Saccage », de et mis en scène par Judith Bernard à la Manufacture des abbesses, à Paris.

Marginaux créatifs. « Saccage » est une reprise que l’on voit avec autant de plaisir que la première fois. La pièce montre comment toute initiative – surtout féconde – conduite en dehors des institutions est vouée à l’échec. On est face à un théâtre aussi engagé que talentueux, aux personnages crédibles (qui ressemblent à certaines de nos…

Théâtre : « Et maintenant… ? », d’Eirin Forsberg et Gilles La Carbona à la Manufacture des abbesses, à Paris.

Se reconstruire.« Et maintenant… ? » n’est pas une pièce comique, ce qui dans le contexte ambiant est un léger handicap. A-t-elle d’autres défauts ? Un seul : au tout début, lorsque la comédienne surgit des coulisses, elle est encore en train d’enfiler son personnage. Mais une fois sa – courte – cavalcade terminée, tout est en place, et le…

Théâtre : « Saccage », de et mis en scène par Judith Bernard à la Manufacture des Abbesses, à Paris.

Une leçon.Dire de « Saccage » que c’est une pièce captivante est vrai. Et faux : c’est un monument. De ceux qui vous laissent aussi étourdi qu’émerveillé une fois la visite achevée. Car « Saccage » est ce qu’on appelle du théâtre politique documenté. Qui a su éviter l’écueil de la pédagogie ennuyeuse alors pourtant qu’on y décèle une ou…

Théâtre: « Le grand cahier », d’après Agota Kristof à la Manufacture des abbesses, à Paris.

« Le grand cahier » est un spectacle auquel on croit complètement ; c’est d’ailleurs le problème. Debout, immobile devant un micro, le comédien raconte avec un talent phénoménal une histoire remarquablement sordide. L’exercice de voix est admirable. Ce sont des nuances imperceptibles, mais très bien menées, qui font entendre tantôt la voix de l’enfant-récitant, celle de la…