Théâtre : « Le Chaperon rouge de la rue Pigalle », de Florence Hebbelynck à la Manufacture des abbesses, à Paris.

Une grande dame. Comment retranscrire le plus fidèlement possible la vie d’une femme dont la prostitution a régi toute son existence ? En nous racontant l’histoire de Cathy, prostituée du quartier de Pigalle de ses 21 à ses 79 ans, Florence Hebbelynch accompagnée par Nicolas Luçon au plateau, nous dépeint une individualité particulière en recherchant plutôt…

Théâtre : « Le Chaperon rouge de la rue Pigalle », de Florence Hebbelynck à la Manufacture des abbesses, à Paris.

Documentaire talentueux. « Le Chaperon rouge de la rue Pigalle » est une pièce documentaire – le metteur en scène est parti de huit heures d’enregistrements pour en faire un spectacle de soixante minutes avec le souci de rester fidèle à l’atmosphère qui s’en dégageait. Une atmosphère qui n’est ni sordide ni favorable au « métier ». Là est…

Théâtre : « La Promesse de l’aube », de Romain Gary, adaptée par et avec Franck Desmedt au Lucernaire, à Paris.

Amour fou. « La Promesse de l’aube » qui se donne en ce moment au Lucernaire débute à l’adolescence du narrateur, lorsque sa mère et lui s’installent à Nice. Très vite, le comédien donne le ton : celui d’une gêne face aux extravagances de sa mère qui n’a d’égale que l’amour inconditionnel qu’elle lui porte et les efforts…

Théâtre : « Exit », comédie musicale de Stéphane Laporte et Gaétan Borg, composée par Didier Bailly, au Théâtre de la Huchette.

Pas si futile… Sur le rideau de scène de la Huchette, une projection de l’affichage « Exit » du métro de Londres annonce le thème de la comédie musicale qui se donne en troisième partie, après les inoxydables « Cantatrice chauve » et « Leçon » : un énième duo-duel franco-anglais. La trame est simplissime : une conceptrice de jeu vidéo vit en…

Théâtre : « Quand je serai grande… tu seras une femme, ma fille » et « Quand je serai un homme », à l’Essaïon, à Paris.

Réponses avec questions subsidiaires. « Quand je serai un homme » et « Quand je serai grande… tu seras une femme, ma fille » sont deux excellentes pièces. Toutes deux disent sans juger. Toutes deux ont été écrites après des séries d’interviews permettant à des personnes de livrer ce qu’elles ont de plus intime, bien au-delà de la simple…

Théâtre : « Quand je serai grande… tu seras une femme, ma fille », de et avec Catherine Hauseux à l’Essaïon, à Paris.

Communion féminine. Elles vibrent, elles sont à l’unisson, les spectatrices. Elles rien un peu moins que les spectateurs. C’est que ce qui leur est montré sur scène est leur histoire à toutes, une histoire intime à chacune et largement impartageable à l’autre moitié de l’humanité. Une moitié que manifestement elles envient tout en se reprochant…