Théâtre : « Le Chaperon rouge de la rue Pigalle », de Florence Hebbelynck à la Manufacture des abbesses, à Paris.

Documentaire talentueux. « Le Chaperon rouge de la rue Pigalle » est une pièce documentaire – le metteur en scène est parti de huit heures d’enregistrements pour en faire un spectacle de soixante minutes avec le souci de rester fidèle à l’atmosphère qui s’en dégageait. Une atmosphère qui n’est ni sordide ni favorable au « métier ». Là est…

Livres : « Parlez d’amour dans la langue de Molière », textes choisis par Julie Maillard et illustrés par Pascal Lemaître aux éditions de l’Aube, collection « Les Illustrés ».

L’Alexandrin rigolo. « Parlez d’amour dans la langue de Molière », aux éditions de l’Aube, fait partie d’une série d’opuscules illustrés forte de déjà vingt-cinq titres. Le principe est très simple : sauf pour le dernier chapitre (« Dessinez l’amour »), sur la page de droite, une citation, sur celle en regard, une illustration. Le thème commun est l’amour,…

Théâtre : « De l’ambition », de et mis en scène par Yann Rezeau à la Manufacture des abbesses, à Paris.

Déchirements. « De l’ambition » remue des comportements stéréotypés et des idées préconçues pour tenter de discerner ce qui peut se cacher derrière. Tenter, car aucune réponse n’est imposée. Léa est-elle généreuse ou fait-elle tout pour séduire un mauvais garçon ? Cécile est-elle silencieuse par timidité ou pour cacher des désirs qu’elle refuse de s’avouer…

Théâtre : « Électre ou le crépuscule des rois », de et mis en scène par Matthieu Desquilbet au théâtre Essaïon, à Paris.

Paroxysme tragique. « Électre » à l’Essaïon mérite que l’on se replonge dans le mythe avant d’aller voir cette réécriture fidèle, à quelques détails près. Car ce n’est que peu à peu que l’on reconstitue le fil des relations entre la mère est ses deux enfants restant, alors que la mort ancienne d’Iphigénie est un…

Théâtre : « L’Oiseau bleu » à l’Espace Saint-Martial, dans le off d’Avignon.

Vivacité enchanteresse. « L’Oiseau bleu », de Maurice Maeterlinck, est une pièce qui valut le prix Nobel de littérature à son auteur en 1911 et qui compte six actes et douze tableaux. Cette configuration est impossible dans le cadre d’une représentation destinée au jeune public ou dans les conditions du festival d’Avignon. Aussi, la version « d’après Maurice…