Théâtre : « Et là-haut les oiseaux », création collective du et au théâtre El Duende d’Ivry-sur-Seine.

Poésie comique.

« Et là-haut les oiseaux » est un spectacle qui tient de la comédie musicale, du mime, de la marionnette, du conte, du théâtre, du dessin animé, de la danse, de la poésie… et qui est follement drôle. Le prétexte en est une réflexion sur ce qu’est un collectif d’auteurs-comédiens et de savoir si c’est une formule encore viable. L’argument en est la commande que fait une attachée culturelle à une troupe pour une création, le délai étant fixé à une semaine. En même temps que le compte à rebours s’égrène, on assiste au mûrissement de la pièce et à ses péripéties, dont les moindres ne sont pas les coups de téléphone de la commanditaire et le réfrigérateur qui se vide.

Si on a furtivement une ou deux impressions de longueur (sans doute des moments où les à-coups du rythme – un des ressorts du comique du spectacle – ont été un peu moins bien contrôlés), on rit très souvent et ,quand ce n’est pas le cas, on entre immédiatement en empathie avec le personnage (par exemple la femme divorcée qui ne parvient pas à faire payer la pension alimentaire). Chaque épisode touche juste, qu’il s’agisse du conte philosophique de l’oiseau ou de la caricature du journaliste posant des questions idiotes auxquelles il répond lui-même.

Le filigrane du spectacle reste la dimension de conte philosophique narré sous un angle poétique, ce qui rapproche cette œuvre un peu plus d’un « Petit Prince » que d’un « Ingénu ». L’aspect le plus apparent – la vie du collectif – n’en est pas moins bien traité. La façon dont les comédiens interprètent sans transition – et de façon parfaitement efficace – plusieurs personnages à la suite est impressionnante. Les bruitages renforcent l’impression d’authenticité. C’est très réussi et ce spectacle vaut largement le détour par la petite – mais si chaleureuse – salle du théâtre « El duende ».

Pierre FRANÇOIS

« Et là-haut les oiseaux », création collective du théâtre « El duende ». Avec, en alternance, Louise Bauduret, Mathieu Cabiac, Angèle Canu, Andréa Castro, Sebastian Castro-Vallejo, Naïlia Chaal, Mehdi Kerouani, Sébastien Naud, Anita Vallejo. Et, à la musique : Pascal Camors (trompette), Oléna Powichrowski (flûte, saxophone), Luis Pradenas (guitare), Anita Vallejo (piano). Direction musicale : Anita Vallejo. Création sonore : Mathias Pradenas. Création lumières : Romain Thomas. Les 6, 7, 13 et 14 décembre à 20 h 30 au théâtre El Duende, 23, rue Hoche, 94200 Ivry-sur-Seine, métro Mairie d’Ivry, RER Gare d’Ivry, tél. 01 46 71 52 29, theatre-elduende.com

Photo : ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *