Musique : Villes des musiques du monde, 25e édition, enfin, en Seine-Saint-Denis, à Paris et dans le Grand Paris.

Villes des musiques du monde, qui inaugure son vingt-cinquième festival ce 9 octobre, a su trouver un thème en phase avec l’actualité récente, laquelle a obligé les lieux de convivialité à fermer : « Tournée générale ». Non pas qu’il s’agisse béatement de se réjouir de pouvoir de nouveau prendre un pot entre amis, mais plutôt de se…

Théâtre : « La Promesse de l’aube », de Romain Gary, adaptée par et avec Franck Desmedt au Lucernaire, à Paris.

Amour fou. « La Promesse de l’aube » qui se donne en ce moment au Lucernaire débute à l’adolescence du narrateur, lorsque sa mère et lui s’installent à Nice. Très vite, le comédien donne le ton : celui d’une gêne face aux extravagances de sa mère qui n’a d’égale que l’amour inconditionnel qu’elle lui porte et les efforts…

Théâtre : « Chirac », de Dominique Gosset et Géraud Bénech au Théâtre de la Contrescarpe, à Paris.

Mimétisme. Si « Chirac » n’est pas la pièce du siècle, elle constitue néanmoins un très bon divertissement pour qui apprécie les exercices d’imitation. Car la force de ce spectacle est là, dans un mimétisme à s’y méprendre des gestes, attitudes et formules à l’emporte pièce de feu ce président. On est au-delà de la simple reproduction,…

Théâtre : «Songes d’un illusionniste».

Chez les critiques dramatiques, une collègue versifie pendant les spectacles : Béatrice Chaland. Elle a la bonté de nous fournir régulièrement les poèmes publiés sur son site : https://bclerideaurouge.wordpress.com. Paraissent ici les spectacles qu’elle a notés au moins 3 / 5, surtout pendant les festivals d’Avignon, histoire de nous faire oublier que nous en sommes privés cet…

Théâtre, festival d’Avignon off : « Nature morte dans un fossé », de Fausto Paravidino à 16 h 30 au Théâtre le Pandora.

Burlesque moderne. « Nature morte dans un fossé » est d’un point de vue formel un dialogue – réussi – entre vidéo et jeu théâtral. Qui a, parfois, quelques conséquences sur l’incarnation des personnages, autant que le fait de leur faire jouer les didascalies et leurs interlocuteurs en plus de leur propre rôle. Mais l’intérêt de la…