Théâtre : « Un Tango en bord de mer », au Théâtre Le petit Montparnasse à Paris.

Un pas en arrière, deux pas en avant, par Difouaine
Tel est le tango amoureux que dansent Vincent et Stéphane, ancien couple de nouveau réuni presque par hasard. Un bar de nuit d'un hôtel à la lumière tamisée, anonyme et déserté, accueille les deux hommes. Les souvenirs, bons et mauvais, font rapidement place à l'agressivité initiale. Les questions aussi. Pourquoi se sont-ils rencontrés, aimés, déçus, déchirés, séparés? Pour quoi? Pour qui? Que sont-ils devenus? Comme si répondre aidait au deuil de la séparation autant qu'elle entourait d'une ambiance douloureuse mais savoureuse la joie des retrouvailles.
J'ai bien aimé cette joute élégante et  passionnée où seul compte l'amour, quel que soit le genre, l'âge, le milieu social. L'écriture de Philippe Besson pour sa première pièce est ciselée, incisive. Quelques répliques dignes de Audiard émaillent le dialogue porté par deux comédiens sensibles et justes.
Difouaine
« Un Tango en bord de mer », de Philippe Besson. Mise en scène : Patrice Kerbrat. Avec : Jean-Pierre Bouvier et Frédéric Nyssen. Décor et costumes: Edouard Laug. Lumières : Laurent Béal. Du mardi au samedi à 19 heures, dimanche à 15 h 30 au Théâtre Le Petit Montparnasse, 31, rue de la Gaieté, 75014 Paris, tél. : 01.43.22.77.74, theatremontparnasse.com. Métro : Edgar Quinet, Gaieté, Montparnasse Bienvenue.
Photo : Véronique Vercheval.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>