Théâtre : « Mon Âge-d’or », spectacle musical de, chanté et interprété par Natalie Akoun au « Rendez-vous d’ailleurs », à Paris.

Atmosphère étrange dans cette petite salle peu connue où tout le monde arrivait masqué. Il s’agissait d’une des rares pièces à être jouées – sur invitation et avec participation au chapeau – cet été dans un Paris déserté. Le propriétaire avait laissé la clé sous le paillasson pendant le confinement pour que les comédiens puissent…

Musique : le spectacle continue (3).

Toutes ses dates de concert ont été annulées. Pourtant, même confiné, Denez reste paisible. Paradoxalement, plus que quand il prépare un concert : durant les dix jours précédant la date il ne sort plus, pour soigner sa voix et être sûr d’être en forme pour son public mais, cette fois-ci, il n’a pas éprouvé la tension…

Actu : le salon du livre « Écritures et spiritualités » du 1/12 a pour thème « Le Chant de la terre »

Chemins divers, quête commune. L’association « Écritures et spiritualités » (remarquer les pluriels) qui organise sont salon biennal ce dimanche au collège des Bernardins n’a pas toujours porté ce nom. Il y a une dizaine d’années encore, elle s’appelait, depuis sa fondation en 1977, « Association des Écrivains croyants d’Expression Francophone ». Et a successivement été présidée par Olivier…

Théâtre, festival d’Avignon : « Guerre, et si ça nous arrivait ? », de Janne Teller à Présence Pasteur, à Avignon.

Si actuel ! Impossible de traiter du sujet des migrations sans être taxé d'anti-évangélique ou de donneur de leçon. Dans cette pièce, rien que du factuel de la part d'une autrice particulièrement documentée sur le sujet. Et une inversion des rôles dont on espère qu'elle ne soit pas prémonitoire… Janne Teller, qui a longtemps travaillé…

Théâtre : « La Ronde » d’Arthur Schnitzler.

Déni de sentiments, par Clara. Cinq hommes et cinq femmes jouent la comédie de la séduction. Une fois l'acte consommé, le couple se défait et chacun repart dans sa course interminable au plaisir. Fortement inspiré du film de Max Ophuls – réalisé en 1950 – la mise en scène est volontairement rétro alors que le…

Théâtre : « RUR 2020, #le cabaret des robots », adapté par Hélène Boisbeau au Théâtre Eurydice de Plaisir dans le cadre du festival Imago.

Nouvelle transformation. « Rur » est la pièce de science fiction qui invente le mot « robot » en 1920 (du tchèque « robota », corvée). Son thème – la fabrication d’androïdes – a été repris de multiples fois au théâtre, au cinéma, dans des comédies musicales… La metteur en scène Hélène Boisbeau a choisi  de transformer à son tour cette…