Théâtre : « Trauma, drame en temps de guerre », de et mis en scène par Érine Serrano au Théâtre des déchargeurs, à Paris.

Décalage.
« Trauma » revient à une époque où le syndrome post-traumatique n’existait pas encore : le débarquement du 6 juin 44. Deux frères d’armes reviennent chez la fiancée de l’un d’eux. Elle a découvert la possibilité de son autonomie financière pendant qu’ils ont vu des scènes qui les torturent intérieurement.
La culpabilité – a-t-on fait ou non ce qu’il fallait pour un camarade mort – et le sentiment d’avoir vécu quelque chose d’inénarrable et d’impartageable sont bien mis en valeur. Le cri – qui existe parfois – est ici justifié.
La pièce montre bien le gouffre existant entre la vie civile aux États-Unis et la militaire en Europe, de même que la façon dont, au-delà de leurs divergences, seuls ceux qui ont vécu la même chose peuvent s’entraider.
Les rôles sont bien tenus, chacun incarnant une trajectoire de vie différente. Le décor est réaliste et nous situe comme témoins d’un moment d’Histoire. Aucune thèse n’est ici avancée, l’autrice s’étant astreinte à consulter une documentation impressionnante avant d’écrire. Seuls les monologues fantomatiques derrière un voile renvoient à une interprétation, celle que les soldats font des événements qu’ils ont traversés : « il n’y a pas de gentils dans cette histoire, il n’y a que des hommes qui se battent comme des animaux, parce que c’est ce qu’on est ».
Pierre FRANÇOIS
« Trauma, drame en temps de guerre », de et mis en scène par Érine Serrano. Avec Diego Colin, Érine Serrano, Baptiste Znamenak. Musique : Marlon Ythier. Costume : Marion Bruna. Maquillage : Salomé Travaux. Dimanche, lundi et mardi à 19 heures jusqu’au 22 novembre au Théâtre des déchargeurs, 3, rue des déchargeurs, 75001 Paris, tél. : 01 42 36 00 50, https://www.lesdechargeurs.fr/spectacles/trauma/. Métro Châtelet, sortie rue de Rivoli numéros pairs ou Bertin Poirée ; RER Châtelet-les-Halles, sortie Porte Berger.

Photo : Sofiane Hamida-Renard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *