Théâtre : « Quand je serai grande… tu seras une femme, ma fille » et « Quand je serai un homme », à l’Essaïon, à Paris.

Réponses avec questions subsidiaires.
« Quand je serai un homme » et « Quand je serai grande… tu seras une femme, ma fille » sont deux excellentes pièces. Toutes deux disent sans juger. Toutes deux ont été écrites après des séries d’interviews permettant à des personnes de livrer ce qu’elles ont de plus intime, bien au-delà de la simple sexualité : leur identité profonde, avec ses évolutions et ses fractures. Mais elles posent autant de questions qu’elle n’apportent de réponses.
Comment se fait-il qu’à une époque où l’on parle de tout sans tabou – hormis le montant de nos revenus – on puisse encore se méconnaître à ce point ? Pourquoi les femmes se sentent-elles coupables d’être femmes ? Pourquoi les hommes se sentent-ils perpétuellement en danger de faire le mauvais choix de comportement ? Que nos mères ont-elles pu nous transmettre dans notre petite enfance pour que, hommes ou femmes, nous nous sentions si mal à l’aise dans nos identités ? Pourquoi nos pères nous ont-ils légué un modèle qui les fait eux-mêmes souffrir ? Sommes-nous condamnés à rester des couples d’étrangers qui ne se réalisent que – et encore, pas toujours – lorsqu’ils obéissent en même temps à la loi de leurs désirs ? Mystère, mystère…
Pierre FRANÇOIS
« Quand je serai un homme », de Catherine Hauseux. Mise en scène et jeu : Catherine Hauseux et Stéphane Daurat, avec la complicité de Jérôme Ragon. Lumières et vidéo : James Groguelin. Jeudi et samedi à 19 h 15 jusqu’au 31 juillet à l’Essaïon, 6, rue Pierre au lard, 75004 Paris, métro Hôtel-de-Ville, Rambuteau. Tél. 01 42 78 46 42, https://www.essaion-theatre.com/spectacle/923_quand-je-serai-un-homme.html et « Quand je serai grande… tu seras une femme, ma fille », de et avec Catherine Hauseux. Mise en jeu, conception, scénographie : Stéphane Daurat. Lumières : Jean-Luc Chanonat. Vendredi à 19 h 15 jusqu’au 30 juillet à l’Essaïon, 6, rue Pierre au lard, 75004 Paris, métro Hôtel-de-Ville, Rambuteau. Tél. 01 42 78 46 42, https://www.essaion-theatre.com/spectacle/623_quand-je-serai-grande-tu-seras-une-femme-ma-fille.html

Photo : Pierre François.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *