Théâtre : « Une lune pour les déshérités »,  d’Eugène O’Neill au Théâtre du Nord-Ouest à Paris.

Magnifique.
« Une lune pour les déshérités » est une pièce connue pour être la meilleure d’Eugène O’Neill, prix Pulitzer en 1920 et prix Nobel de littérature en 1936. L’univers de cet auteur américain est lié au Connecticut et aux marginaux, ici des paysans pauvres rongés par l’alcoolisme. Cette pièce, magnifiquement interprétée au Théâtre du Nord-Ouest, montre comment progressivement des personnes qu’on imagine au début à peine civilisées font preuve d’une délicatesse de sentiments derrière une rugosité qui n’est autre que de la pudeur. Tout y est millimétré, depuis le jeu et la mise en scène parfaitement précis jusqu’aux éclairages tout en nuances qui soulignent la progression de la rédemption en train de s’accomplir. On ne voit pas le temps passer !
Pierre FRANÇOIS
« Une lune pour les déshérités »,  d’Eugène O’Neill. Avec Renaud Castel, Pascal Guignard, Pauline Mandroux, Guillaume Tavi. Mise en scène : Yvan Garouel. Lumières : Patrice Le Cadre. A 20 h 45 le 4 février au Théâtre du Nord-Ouest, 13, rue du faubourg Montmartre, 75009 Paris, métro Grands-boulevards, tél. 01 47 70 32 75, www.TheatreDuNordOuest.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>