Livre : Introduction (2/7) au « Théâtre complet, tome I : théâtre d’encre » de Claude-Henri Rocquet.

Reconnu.
C'est Jeener, dont on connaît l’honnêteté intellectuelle peu soucieuse de diplomatie, qui écrit dans son dernier livre sur le théâtre** que Claude-Henri Rocquet était « l’un de nos plus grands poètes contemporains ». Même si aussitôt après il ajoute que « j’avais beau essayer de lui faire écrire une vraie pièce d’incarnation, poète il était, poète il demeurait… Et c’était à moi alors, puisque j’admirais son œuvre et que je trouvais qu’il y avait quelque chose d’essentiel à en sortir de m’efforcer de trouver dans ses pièces cette part d’incarnation qui y était cachée. ».
Et Claude-Henri Rocquet, dans les vingt-cinq pages qui sont la clefs de lecture de son œuvre, n'hésite pas non plus à faire remonter sa naissance à l'écriture théâtrale à sa rencontre avec Jeener.
Pierre FRANÇOIS
* « Théâtre complet, tome I : théâtre d’encre », Claude-Henri Rocquet, aux éditions éoliennes, 300 pages, 26 €, ISBN 978-2-911991-98-1 (fichiers numériques) ou 978-2-911991-99-8 (impression à la demande). On est sûr de trouver cet ouvrage à la Librairie Busser, rue Monge, à Paris.
** « Pour en finir avec le théâtre ? », Jean-Luc Jeener, éditions Atlandes, 126 pages, ISBN 978-2-35030-420-5.

(à suivre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>