Théâtre : « Il y aura la jeunesse d’aimer », de Louis Aragon et Elsa Triolet au Lucernaire à Paris.

Femme sacrée, homme pessimiste de devoir. « Il y aura la jeunesse d’aimer » est une suite de texte d’Aragon et d’Elsa Triolet construits pour montrer comment une histoire – leur histoire – d’amour naît, s’épanouit et se transforme définitivement. Ils sont apparemment lus – puisque les comédiens sont assis derrière pupitres et micros – mais en…

Théâtre : « Le Feu du poète, de la chute à la célébration » au Studio Hébertot, à Paris.

Spiritualité des poètes.  « Le Feu du poète » est un très beau spectacle pour qui apprécie les poésies de Baudelaire, Rimbaud, Hugo, Nietzsche et Whitman. Le fil conducteur de ce spectacle est double. Intellectuellement, il s’agit de la recherche qu’ils ont eu de l’absolu (en le situant chacun dans un univers différent). Formellement, il s’agit de…

1603PortraitClaudeHenriRocquetPhotoPierreFrancoisDSCF3854LPlus5CMoins5Rec147x147

Livre : Introduction (2/7) au « Théâtre complet, tome I : théâtre d’encre » de Claude-Henri Rocquet.

Reconnu. C'est Jeener, dont on connaît l’honnêteté intellectuelle peu soucieuse de diplomatie, qui écrit dans son dernier livre sur le théâtre** que Claude-Henri Rocquet était « l’un de nos plus grands poètes contemporains ». Même si aussitôt après il ajoute que « j’avais beau essayer de lui faire écrire une vraie pièce d’incarnation, poète il était, poète il…

Air du Temps 2008 - Photo : Marylène Eytier

Musique : David Sire entre scènes originales et nouvel album (2)

En tant qu’artiste vous avez votre univers, vous ne pouvez pas être que passeur… Bien sûr, mais mon univers est un peu comme un chambranle de porte, un portique qui nous scannerait quand on le passe et qui nous insufflerait une énergie, laquelle serait la poésie, l'univers. Ça ne m'empêche pas de proposer mon propre…