Livres : « La Fille qui aimait les nuages », suivi de « L’Impératrice rouge » et « Le Royaume de Nina » aux éditions Gope.

L’Asie et Paris. « La fille qui aimait les nuages » est une suite de trois « micro-romans », comme l’indique la couverture, et c’est bien cela. De romans d’espionnage. Ils se lisent facilement et vite. L’auteur fait avancer le lecteur au rythme de son écriture sans fioritures inutiles. Aucun adjectif n’est de trop, aucune introspection n’est de mise…

Spiritualité : chanter encore sur les compositions d’André Gouze ?

L’homme et l’œuvre. Dans l’affaire de Jean Vanier, l’on a eu affaire aux dérives d’un homme dont l’œuvre lui survit et reste positive, portée qu’elle est par une multitude de personnes dévouées. Dans l’affaire de Marie-Dominique Philippe, l’œuvre de l’intéressé* est vouée à disparaître. Dans l’affaire qui se profile, d’André Gouze, accusé de viol sur…

Livres : « Dieu, la science, les preuves, l’aube d’une révolution », par Michel-Yves Bolloré et Olivier Bonnassies aux éditions Guy Trédaniel.

Coup d’épée dans l’eau. « Dieu, la science, les preuves, l’aube d’une révolution » est un livre pour le moins surprenant. Qu’apporte-t-il de nouveau alors que, des Grecs antiques à Voltaire, tous les auteurs s’accordent pour admettre l’existence d’un « grand horloger » ? Que vient faire le miracle de Fatima dans ce livre qui n’accole l’adjectif « personnel »…

Théâtre : « La Question », de Henri Alleg en tournée.

« La Question » est un texte brut. Le premier jet d’un témoignage-reportage, l’auteur ayant été arrêté et torturé parce que journaliste. Le spectacle se concentre sur ses face à face personnels avec ses bourreaux, sur les propos tenus et pratiques engagées à son encontre. Rien n’est édulcoré, mais le texte reste néanmoins plus vivant…

Livres : « L’Arche. Entre ombres et lumières. Une histoire de l’aventure communautaire de la fondation. », de Jean de la Selle, aux éditions Salvator.

Liberté et sincérité. Il est rare que le critique reçoive un manuscrit en même temps que l’éditeur, plus encore lorsque l’ouvrage est intéressant. Ce fut pourtant le cas avec le tapuscrit « L’Arche, l’aventure communautaire de la fondation » par Jean de La Selle, devenu désormais aux éditions Salvator « L’Arche. Entre ombres et lumières. Une histoire de…

Livre : « S’aimer », d’Ange Provost, aux éditions Mame.

Ange Provost s’affiche comme photographe. Pourtant, elle ne fait pas qu’apprécier la belle versification, elle en commet aussi dans « S’aimer », son livre paru chez Mame. Tout, dans cet ouvrage, respire un classicisme de bon aloi, jusqu’à la disposition qui met systématiquement en regard un poème et une photo, chacun sur une page. Les auteurs des…