Théâtre : « F(l)ammes, face à leur destin, épisode II, les filles » de et mis en scène par Ahmed Madani en tournée puis au festival off d’Avignon.

Avis personnels
« F(l)ammes » est certes un ensemble de témoignages, mais n'en est pas moins une pièce parfaitement bien jouée. De quoi s'agit-il ? Il faut imaginer une dizaine de jeunes femmes qui s'avancent à tour de rôle depuis un rang de chaises placé le long du mur du fond vers le micro qui se trouve au centre et à l'avant scène. Chacune raconte une histoire qui pourrait être la sienne. Qui semble l'être. Qui l'est ? Le metteur en scène explique qu'il est parti d'une multitude de récits de femmes expliquant comment, issues de l'immigration, elles se situent par rapport aux traditions familiales, au regard des Français de souche, à leur propre regard sur elles-mêmes. Le propos touche souvent à l'intime, notamment au rapport personnel qu'elles peuvent entretenir avec leur propre père. En effet, le choix de mise en scène est de présenter le texte comme s'agissant d'une série de témoignages personnels, comme autant d'histoires singulières, avec des situations ou des choix de vie particuliers. Sauf qu'on ne s'ennuie pas une seconde. Car le style est tantôt palpitant, tantôt dramatique, tantôt comique, toujours plein d'émotion, sans surjeu néanmoins. Bref, on a bien affaire à un texte, même s'il est écrit à la première personne et dans un style oral.
Nul polémique ou misérabilisme dans ces propos, juste des prises de positions personnelles qui ont toutes le même but : se sortir des clichés et des difficultés inhérentes à leur condition soit en rusant soit en accentuant leur supposée différence. Si personnelles que certaines peuvent avoir des avis diamétralement opposés face à une même interrogation : qui suis-je dans cette société qui me regarde comme étrangère alors que j'ai une carte d'identité française ? C'est passionnant, loin des polémiques idéologiques et tellement prenant que par moment on prend pour dérapage ce qui est en fait joué.
Pierre FRANÇOIS
« F(l)ammes, face à leur destin, épisode II, les filles » de et mis en scène par Ahmed Madani. Avec Anissa Aouragh, Ludivine Bah, Chirine Boussaha, Laurène Dulymbois, Dana Fiaque, Yasmina Ghemzi, Maurine Ilahiri, Anissa Kaki, Yidi N'Diaye, Inès-Tiphaine Zahoré.
Jusqu'au 4 décembre à la Maison des Métallos (Paris), du 8 au 10 décembre au Collectif 12 (Mantes-la-jolie), le 12 janvier à La Renaissance (Mondeville, 14), du 17 au 24 janvier au Grand T (Nantes, 44), du 26 au 28 janvier à la Maison des arts et de la culture (Créteil), le 30 janvier au Safran (Amiens), le 1er février à La Piscine (Châtenay-Malabry), du 16 au 18 février au Tropiques Atrium (Martinique), les 2 et 3 mars à L'Atelier à spectacle (Vernouillet), le 8 mars à La Ferme de bel ébat (Guyancourt), le 10 mars à Fontenay en scène (Fontenay-sous-bois), le 14 mars au Forum Jacques Prévert (Carros), les 16 et 17 mars au Théâtre de Grasse, le 21 mars au Théâtre de l'Olivier (Istres), du 24 au 26 mars à la Maison des pratiques artistiques mateurs (Paris), le 30 mars à l'Ecam (Le Kremlin-Bicêtre), le 21 avril à La Nacelle (Aubergenville), le 25 avril au théâtre de Coutances, les 27 et 28 avril au CDN de Normandie-Rouen (Petit Quevilly), en juillet dans le cadre du festival off d'Avignon au Théâtre des halles.

2 réflexions au sujet de « Théâtre : « F(l)ammes, face à leur destin, épisode II, les filles » de et mis en scène par Ahmed Madani en tournée puis au festival off d’Avignon. »

  1. Ping : Théâtre : « F(l)ammes, face à leur destin, épisode II, les filles » de et mis en scène par Ahmed Madani au théâtre de La Tempête, à la Cartoucherie, à Paris. | Holybuzz

  2. Ping : Théâtre : « J’ai rencontré Dieu sur Facebook », de et mis en scène par Ahmed Madani en tournée. | Holybuzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>