Théâtre : « Scènes de violences conjugales », de Gérard Watkins (poésie).

heartheartheartheart

C'est un ramassis de paumés hypersensibles
Qui exposent leurs caractères susceptibles.
Avec humour, c'est la valse des préjugés
Où chacun épie l'autre, prêt à le juger.

Langage où le moindre mot est analysé,
Où la violence verbale est dramatisée.
Bourrés de contradictions, ils s’autodétruisent
Dans une montée en puissance qui les brisent.

Quand le ton grimpe au rythme de la batterie,
Les insultes et les coups se déclenchent en furie.
Comment faire pour arrêter l'hémorragie
De situations qui font qu'on ne réagit
Plus normalement, sans même s'en rendre compte.
C'est alors qu'on perd le contrôle et qu'on s'affronte.

Un texte irrésistible autant qu'il pétrifie.
Pas à pas, on s'englue et on se pétrifie.
La boule au ventre, l'engrenage stupéfie.
"La peur de se retrouver seule" mortifie.

On comprend tout, malgré qu'on ne puisse y échapper ;
L'intelligence n'empêche pas d'être frappée.
La réflexion ne protège pas de la souffrance ;
La raison n'a pas sa place dans l'intolérance.

À "La Tempête" on autopsie la brutalité
Par le biais d'une écriture sans vulgarité,
"Qui claque comme un fouet", directe et précise.
Deux histoires en parallèle qui mobilisent
Notre attention qui, sur ces couples, se cristallise.

Sur scène, la musique avec eux rivalise
Et nous transperce d'émotion au moment des crises
Qui expliquent qu'on se laisse agresser, sous l'emprise
Asphyxiante qui anéantit, monopolise
Jusqu'aux dernières forces qui ridiculisent.

L'auteur réalise un travail indispensable
Qui met l'accent sur la violence impardonnable.
C'est dit, par tous, de façon claire et abordable,
En pudeur et efficacité redoutable.
À voir absolument ; en tous points … remarquable !
Béatrice CHALAND
"Scènes de violences conjugales". Texte, Mise en scène Gérard Watkins. Création musicale Yuko Oshima.
http://bclerideaurouge.free.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *