Théâtre : « Una Lettera inedita di Giacomo Casanova » au Théâtre Essaïon à Paris.

Initiation.
« Una Lettera inedita di Giacomo Casanova » est un prétexte pour faire entendre des airs d'opéra célèbres. Lesquels sont bien chantés, mais dans le style de l'ancienne école, celle qui consiste à se concentrer sur les impératifs de la technique vocale, ce qui donne un aspect hiératique de statue du commandeur à l'interprète quel que soit le propos. Toute la charge de créer de l'émotion autour du récit – qui alterne avec ces grands airs sans réellement donner de rythme à l'ensemble – retombe sur le récitant, lequel est crédible sauf lorsqu'il souligne un peu trop les allusions à des personnages célèbres de l'époque (Bonaparte, Mozart).
Mais la pièce vaut d'être vue. Certes, pas par le public exigeant des fondus de théâtre ou des mélomanes avertis, mais plutôt par celui que des parents soucieux aimeraient bien ouvrir à une forme de beauté qui est – à tort – de moins en moins prisée. Le fait de ne donner que des extraits, et de les varier, permet d'inoculer le goût du beau à une dose supportable par un de ces jeunes dont la sensibilité est tellement fragile qu'il défaillirait rien qu'à l'idée d'entendre intégralement « Les Noces de Figaro » ou « Carmen ». Et le fait de souligner les allusions historiques devient alors un avantage qui permet à la mémoire ce sujet de se souvenir d'un cours d'Histoire déjà lointain même s'il ne remonte qu'à six mois… Ce spectacle a donc une dimension pédagogique évidente et peu importe que le lieu soit un peu petit pour la puissance des voix, cela reste bien en dessous de ce à quoi est habitué ce même public : une musique délivrée via des enceintes surdimensionnées.
Pierre FRANÇOIS
« Una Lettera inedita di Giacomo Casanova », de Christophe Cornillot. Mise en scène : Luca de Bernardi. Avec Frédéric Souterelle ou Yannick Bellissard (récitant), Fé Avouglan ou Sophie Angebault (soprano), Luca de Bernardi (ténor), Fabrice Alibert ou Jean Jacques David (baryton), Natacha Medvedeva ou Justine Verdier (piano). Durée : 75 mn. Site de la compagnie : www.lyricomediae.fr, vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=wGoq4TH0axk, contact de la compagnie : Luca de Bernardi, tél. : 06 98 20 00 88, courriel : l.db@free.fr. Les lundis et mardis à 21 h 30 jusqu'au 9 juin au Théâtre Essaïon, 6, rue Pierre au lard, 75004 Paris, tél. : 01 42 78 46 42, http://essaion-theatre.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *