Théâtre : « J’ai rencontré Dieu sur Facebook », de et mis en scène par Ahmed Madani en tournée.

Conflit familial. Ahmed Madani est un auteur et metteur en scène doué, on le savait déjà*. C’est aussi un homme de méthode. Il a commencé par montrer comment des garçons pouvaient comprendre la vie dans leurs cités, collectivement d’abord, avec « Illuminations » puis individuellement dans ce merveilleux dialogue entre un grand-père qui s’est battu en Algérie…

Livre : « Globalia », de Jean-Chrisophe Rufin (Gallimard, 2004)

Roman politique dystopique, par Clara. « Globalia » est une démocratie parfaite et universelle ayant réussi à protéger l'humanité des guerres, des épidémies, de la vieillesse, de la pauvreté, du racisme, de la haine…  bref de tout ce qui pourrait conduire le monde à sa perte. Chacun y est libre de penser et de vivre selon ses…

1809TheatreLIngenu147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF6523

Théâtre : « L’Ingénu », de Voltaire à La Folie théâtre, à Paris.

Comique voltairien. « L’Ingénu » de Voltaire pourrait être présenté comme une version plus aboutie de « Candide » : les psychologies du Huron et de Gordon évoluent au cours du récit, qui fait preuve d’une réelle progression dramatique, ce qui n’est pas le cas de son conte philosophique paru en 1759. Lorsqu’il rédige « L’Ingénu » en 1767, Voltaire n’a plus…

1710TheatreDixHistoiresAuMilieuDeNullePart147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF3746

Théâtre : « Dix histoires au milieu de nulle part », de Svetlana Alexievitch à l’Atalante, à Paris.

Génial.  Comment ne pas s’extasier – une fois de plus – devant le second volet de l’adaptation de « La Fin de l’homme rouge », ce roman-reportage de Svetlana Alexievitch – prix Nobel de littérature en 2015 – que Stéphanie Loïk a adapté au même titre que ses quatre autres documents ? Impossible ! Certes, on ressent une légère…

1704TheatreLOgrelet220x147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF6935

Théâtre, festival d’Avignon off : « L’Ogrelet », de Suzanne Lebeau au Collège de La Salle, à Avignon.

Tendresse enfantine. « L’Ogrelet » est un conte. Sur l’héritage des gènes et la construction de soi à travers le combat intérieur. Un thème abordé ici avec subtilité, clarté et talent, comme les vrais conteurs savent le faire*. Mais « L’Ogrelet », c’est aussi un spectacle jeune public réussi.  En témoigne la salle suspendue aux lèvres des comédiens malgré…