Musique : « Cette nuit, c’est mon jour », d’Anne Baquet au Théâtre Essaïon de Paris.

Tendre, par Difouaine.
Accompagnée au piano par son complice Damien Nédonchelle, Anne Baquet incarne 11 personnages d’une même histoire, celle d’une petite fille qui veut devenir une artiste reconnue. Écrasée par une mère russe, chanteuse et alcoolique, délaissée par un père absent, cette petite fille prend des cours de théâtre, de danse et de chant lyrique auprès de professeurs décourageants. Malgré ses piètres résultats, elle s’obstine, travaille, fait de maigres progrès. Et puis une nuit, c’est son jour ! Elle se produit et c’est pitoyable. Heureusement, il y a les vieilles (mauvaises) copines, un ancien amour rockeur pour l’accompagner un peu.
Anne Baquet a fait appel à des compositeurs de musique classique contemporaine (Thierry Escaich) ou du répertoire (Gounod et Tchaïkovski) ou de la chanson française (Juliette) pour les plus connus. Mais « cette nuit, c’est mon jour ! » n’est pas un récital figé. Elle chante et incarne toute cette galerie de personnages typés avec justesse. Loin d’être une Castafiore, elle chante et joue avec simplicité, drôlerie, pudeur et poésie. Cette apparente facilité ferait presque oublier combien l’art lyrique (et dramatique) est exigeant.
Le nouveau spectacle d'Anne Baquet est à l’image de son affiche dessinée par Sempé : tendre et frais.
Difouaine
« Cette nuit, c’est mon jour », textes de Anne Baquet, Rudyard Kipling, Flannan Obé, Sourinov, Frank Thomas et Frédéric Zeitoun.  Musiques de Thierry Boulanger, Jérôme Charles, Thierry Ecaich, Charles Gounod, Juliette, Damien Nédonchelle, André Pétroff, Philippe Tasquin, Piotr Tchaïkovski, Roland Vincent, Reinhard Wagner. Avec Anne Baquet, chant, et Damien Nédonchelle, piano. Jusqu’au 18 avril 2015, du jeudi au samedi à 19 h 30 au Théâtre de l’Essaïon, 6, rue Pierre au lard 75004 Paris. Tél. : 01.42.78.46.42. http://www.essaion-theatre.com. Métro : Hôtel de ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *