Théâtre : « À qui elle s’abandonne », de Juliette Damy au théâtre La Flèche, à Paris.

Faux immobilisme, vraie quête.« À qui elle s’abandonne » est un travail aussi incarné que mystérieux. Immédiatement, on sent le souci de perfectionnisme à travers les vêtements et accessoires, qui jouent la complémentarité jaune-rouge-vert. Il sera confirmé par le fait que jeu et mise en scène sont parfaitement maîtrisés alors que ces deux tâches sont…

Théâtre : « Second souffle », de Morgane Raoux au Funambule Montmartre, à Paris.

Bouleversant.Il existe parfois des moments privilégiés où le théâtre devient un lieu magique révélant des morceaux de vie exceptionnels. C’est ce que Morgane Raoux nous offre dans cette pièce bouleversante où elle raconte son extraordinaire destin, adapté de son livre « Je ne souffle pas, je chante » écrit en 2021. C’est l’histoire d’une enfant…

Socio-politique, droit : Débat : Donner plus de droits aux animaux, est-ce réduire ceux des humains ? Par Cédric Sueur, maître de conférences en éthologie, primatologie et éthique animale au Centre national de la recherche scientifique. In the Conversation du 9 mai 2019.

Cédric Sueur, Centre national de la recherche scientifique (CNRS) Introduit par Ryder en 1970, le spécisme est une forme de discrimination basée sur l’espèce. Ce concept fait résonance au racisme et au sexisme. D’abord formulé pour montrer la supériorité que l’homme s’accorde par rapport aux autres animaux, le spécisme s’est ensuite élargi aux différences que…

Socio-politique, histoire : Cinq scénarios pour imaginer le futur des relations entre l’homme et l’animal. Par Anne-Laure Thessard, doctorante en sémiotique à la Sorbonne. In The Conversation du 2 janvier 2017.

Anne-Laure Thessard, Sorbonne Université Au sein de la technosphère contemporaine, l’impact des activités humaines sur la nature intensifie et complexifie les rapports que l’humain entretient avec la nature et les animaux ; l’existence de ces derniers est ainsi économiquement, écologiquement et techniquement assujettie au traitement que leur réservent les êtres humains. Dans ce contexte toujours plus…

Théâtre : « Charlotte, d’après l’histoire vraie de Charlotte Piazza », de Patricia Piazza au théâtre du Nord-Ouest, à Paris.

La force de la vérité.L’image qui vient à l’esprit pour parler de « Charlotte » est celle d’un coup de poing. « Charlotte », c’est l’histoire d’une jeune fille fragile qui a fait la mauvaise rencontre au mauvais moment. Ce qui lui a valu une descente aux enfers, tant psychiatriques que carcéraux, le premier étant conditionné par…

Théâtre : « Rosemary Lovelace », de Marie Charlet, au Théâtre Montmartre Galabru, à Paris.

Mélodique et coquin.Ce spectacle fera sourire et même rire de par le partage de ces aventures amoureuses qui s’écrivent sous les yeux des spectateurs. Sibylle pour les uns, bacchante pour les autres, Rosemary, personnage féminin extravagant, accompagnée de sa femme de chambre-secrétaire-musicienne, focalise l’attention ! Et l’exhibition de l’écart entre apparence et réalité fera la joie…

Théâtre, festival d’Avignon off : « Anti-Tempête » de Tony Melvil. Du 7 au 29 juillet à Présence Pasteur, dans le off.

Pour aller mieux. Assister à une représentation d’Anti Tempête, c’est prendre une place pour bénéficier d’un concert devenu une pièce et qui elle-même est devenue un rituel. Mesdames et messieurs, « Bienvenue à la soirée du lâcher prise. C’est important que tout le monde ait sa place ». Car oui, c’est à travers le personnage de Tony que…

Théâtre, festival d’Avignon off : « Ma Séraphine » de Patrice Trigano à l’Espace Roseau Teinturiers, dans le off.

L’ombre et la lumière de la folie.Patrice Trigano, auteur pour un art engagé, signe une nouvelle œuvre traitant de la folie. En effet, après avoir écrit à propos d’Antonin Artaud, il expose enfin, après plusieurs décennies de travail, sa pièce « Ma Séraphine », dépeignant l’arrivée dans le monde artistique et la chute de la peintre Séraphine…