Théâtre : « Les Misérables », de Chloé Bonifay et Lazare Herson-Macarel en tournée.

Pour qui a lu « Les Misérables », de Victor Hugo, la pièce éponyme, « d’après » ce dernier, mais qui a l’honnêteté d’indiquer que le texte est de deux autres auteurs contemporains, ne rend pas les nuances de l’original. L’idée de l’actualisation est bonne en soi, car les Cosette se sont multipliées avec le temps, que ce soit…

Théâtre : « Incandescences », d’Ahmed Madani en tournée.

Trilogie, épisode 3. Avec « Incandescences », on retrouve la méthode et la patte d’Ahmed Madani. Et on ne s’en lasse pas, car il manie toujours avec autant de brio la surprise et le questionnement au sein de la mise en scène comme du texte. Cette fois-ci, après les tribulations d’adolescents (Illumination(s), 2012) et d’adolescentes (F(l)ammes, 2016)…

Théâtre : « Dom Juan », de Molière au Ranelagh, à Paris.

Original. « Dom Juan », au Ranelagh par la troupe du grenier de Babouchka, bénéficie d'une interprétation originale. En effet, la musique, les chorégraphies (nombreuses), le décor et les costumes renvoient tous explicitement au domaine du cirque. Mais l'originalité principale est ailleurs. Ici, le personnage central est Sganarelle, Dom Juan étant le jouet de ses propres passions…

Théâtre : « L’Oubli des anges », opéra-danse contemporain au Balcon du ciel à Nax (Suisse) et autre lieux à guetter…

Poésie spirituelle. « L’Oubli des anges » fait partie de ces pièces précieuses dont on reste émerveillé pendant longtemps. Chant et danse sonnent comme des évidences. Y célèbre-t-on la mort ou la vie, la douleur de l’enfantement ou le spasme du plaisir, peu importe, tout cela se fond dans une transmutation d’une beauté fascinante. Le débat est en…

Théâtre : « L’Esprit-matière », d’André Daleux et Jean Quercy en prolongation au Théâtre de Nesle, à Paris.

Prolongations. On ne s’attendait pas à ce qu’une pièce exposant un point de vue théologique puisse être aussi incarnée et compréhensible. C’est pourtant le cas. On ne s’attendait pas non plus à ce qu’elle rencontre un public assez vaste pour excéder quelques représentations. Pourtant, elle joue les prolongations. Tant mieux, Teilhard de Chardin le mérite…

Théâtre : « Le Conte d’hiver », d’après Shalespeare par l’Agence de voyages imaginaires à Paris et en tournée.

Conte fantastique. « Le Conte d'hiver » est une pièce connue de Shakespare. Dite à problème dans la mesure où elle bascule assez brutalement du registre tragique au pastoral heureux. L'agence de voyages imaginaires harmonise le tout à sa façon en la transformant en un immense jeu de massacre qui présente – en musique – les différents…