1907PortraitChristianGanachaudSaintSuaire147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF2578

Livre : « Le Chant de la merveille du monde », de Christian Ganachaud, aux éditions Pierre Guillaume de Roux (7).

Du point de vue du style, il utilise le régulièrement le « cut up », introduction sans transition (mais, de toute façon, son écriture ne s’y prête pas) dans son texte d’écrits d’autres auteurs, jusqu’à une recette de cuisine. C’est pour lui une façon d’être anarchiste, de néantiser le néant. Sa prose poétique trouve toujours sa source…

1907PortraitChristianGanachaudSaintSuaire147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF2578

Livre : « Le Chant de la merveille du monde », de Christian Ganachaud, aux éditions Pierre Guillaume de Roux (6).

Comment l’aborder ? Pour lui, ce livre, il le répète, est une tentative de « lier le passé au futur, le présent étant vide ». Il a bien conscience – lui qui est « d’accord » avec quelques idées anciennes de l’Église, comme les visions de l’enfer par sainte Thérèse d’Avila ou sœur Lucie – que même si son désir…

1907PortraitChristianGanachaudSaintSuaire147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF2578

Livre : « Le Chant de la merveille du monde », de Christian Ganachaud, aux éditions Pierre Guillaume de Roux (5).

Cette dernière expression manifeste une des dimensions majeures de son livre : méditer sur l’existence immatérielle depuis un espace qui se situe à mi-chemin entre la folie et la mystique. Inutile de chercher dans son roman une chronologie ou un espace connus. Il y dialogue librement avec son lecteur, d’esprit à esprit, de tension vers l’infini…

Photo Zyg220X147

Poésie : Zygmunt Blazynsky reste dans les cœur

Aux abonnés absents. Zygmunt Blazynsky est parti. Pour toujours. Celui qui répondait « avec un t, comme tonnerre » quand on lui demandait comment se terminait son prénom a fini par faire le grand saut. On le savait malade. Mais surtout, on le savait comme personne de sorte que l’annonce de sa mort a surpris même si…

1801QuAttendentLesOrages147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF6996

Spectacle musical : « Qu’attendent les orages », de Béatrice Hennes au Théâtre la croisée des chemins, à Paris.

Émouvant et poétique. « Qu'attendent les orages » est un spectacle musical émouvant. Donné dans une petite salle du 15e arrondissement par une jeune comédienne et une musicienne confirmée, il fait partie de ces spectacles dont on sort en se disant que dans quelques années on verra la comédienne sur des scènes autrement plus importantes. Certes, il…