Théâtre : « Valises d’enfance » au Lucernaire à Paris

Parler de l'extermination des Juifs aux jeunes est nécessaire, c'est la façon d'aborder le sujet qui est délicate. La troupe Pipa Sol s'en sort très bien, en poésie, et on comprend que leur spectacle ait été coup de cœur du off de Charleville-Mézières.
De fait, « Valises d'enfance » est un très beau spectacle de marionnettes pour enfants sur un thème grave : l'extermination des Juifs.
La grande poésie – ce travail a été coup de cœur du festival mondial de marionnettes off 2011 de Charleville-Mézières – avec laquelle le propos est tenu en modère la dureté sans rien escamoter. L'angle pour raconter l'histoire de cet enfant abandonné pour être sauvé est celui de ses propres yeux, de sa lecture qui se modifie au fur et à mesure que le temps passe. Ainsi les fermiers qui le recueillent lui apparaissent-ils d'abord comme des monstres intéressés avant qu'il ne s'aperçoive de leur bonté, même si elle est un peu fruste.
Par la suite, nous entrons dans une de ces « maisons d'enfants », où des résistants abritaient des garnements prêts, comme tous ceux de leur âge, à faire les quatre cents coups. Le spectacle est d'ailleurs issu du témoignage d'anciens résidents de ces maisons.
Le jeune spectateur peut ainsi s'identifier au héros du récit, c'est pourquoi il est nécessaire d'être âgé d'au moins huit ans, le récit de l'abandon et l'épreuve du manque des parents pouvant troubler de plus petits.
Pierre FRANÇOIS
« Valises d'enfance ». Mis en scène et scénographie : Christine Delattre. Avec : Agnès Gaulin Hardy, Didier Welle, Christine Delattre. Les mercredi et samedi (et du mardi au samedi pendant les vacances scolaires) à 15 heures jusqu'au 6 décembre au Lucernaire, 53, rue Notre-Dame-des-champs, 75006 Paris, tél. : 01 45 44 57 34.

Photo : Lionel Pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *