Théâtre d’objet et marionnette : le festival MAR.T.O.

Le festival MARionette et Théâtre d'Objet(1) est rendu à sa quinzième édition. Il continue d'évoluer tout en conservant les clefs qui lui assurent le succès.

Lors de la prochaine édition, un des spectacles adaptera La Pluie d'été de Marguerite Duras. Il s'agit de l'« Histoire d'Ernesto ». Pourquoi avoir choisi la marionnette plutôt que des comédiens ? Sylvain Maurice, le metteur en scène explique que ce qui était au départ une variation et un exercice d'atelier s'est imposé du fait que la marionnette kokoschka – qui permet de passer la tête du manipulateur dans le tissu au-dessus d'un corps très petit – permet facilement de rendre compte du fait que le héros enfantin prend plus d'importance que ses parents. Avec des acteurs, il aurait fallu travailler sur le sens et les situations alors que de cette façon la chose devient évidente(2).

Un autre spectacle qu'il convient de ne pas rater est « Josette forever ! », pour une raison très différente : c'est le dernier travail de Patrick Conan, qui a décidé de passer la main après avoir créé et mis en scène vingt-deux fois depuis 1987. Il sera encore au festival Méliscènes d'Auray en mars puis à celui de Charleville-Mézières en septembre 2015.

Pour le reste, le festival Marto reste fidèle à lui-même, notamment avec sa nuit de la marionnette le 22 novembre de 19 h 30 à 6 heures au Théâtre Jean Arp de Clamart. Le public y sera scindé en groupes de quatre-vingts personnes qui verront chacune entre cinq est six spectacles durant la nuit. Par ailleurs la troupe Dudapaiva des Pays-Bas y viendra pour la troisième fois (en quinze ans), cette fois-ci au Théâtre de la piscine de Chatenay-Malabry. Cela ne signifie pas que l'innovation soit absente de la programmation : on aura droit à un spectacle « hors les murs » du Théâtre Jean Arp : « Cœur cousu » se donnera à l'orangerie du domaine de Sceaux et il sera possible de visiter le château avant de basculer dans l'univers du collectif des Baltringues.

Pierre FRANÇOIS

(1)Festival MAR.T.O., quinzième édition du 21 novembre au 6 décembre dans six théâtres : Théâtre Firmin Gémier/La Piscine d'Antony et Chatenay-Malabry (tél. : 01 41 87 20 84), Théâtre Victor Hugo de Bagneux (tél. : 01 46 63 10 54), Théâtre Jean Arp de Clamart (tél. : 01 41 90 17 04), Théâtre des sources de Fontenay-aux-roses (tél. : 01 41 13 40 80), Théâtre 71 de Malakoff (tél. : 01 55 48 91 00), Théâtre de Châtillon (tél. : 01 55 48 06 90).

(2) ce spectacle « Histoire d'Ernesto », qui a été créé à Sartrouville en octobre par Sylvain Maurice avec Jorge Aguledo, Hélène Barreau, Marion Belot, Anaïs Chapuis, Alice Chéné, Lucie Hanoy et Chloée Sanchez, fait l'objet d'une longue tournée. Il sera le 6 novembre à Charleville-Mézières, les 24 et 25 novembre à Gradignan, 27 et 28 novembre à Redon, du 3 au 5 décembre Au Théâtre 71 de Malakoff dans le cadre du festival Marto, du 10 au 19 décembre à Sartrouville, du 14 au 17 janvier à Toulouse, les 29 et 30 janvier à Morlaix, le 19 février à Vendôme, les 11 et 12 mars à Bourg-en-Bresse, les 23 et 24 avril à Strasbourg et du 3 au 5 juin à Amiens.

Photo : Christophe Loiseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *