Théâtre, festival d’Avignon : « Zembla et les trois sœurs », de et mis en scène par Christophe Guichet au Théâtre de l’oriflamme à 13 heures.

Activisme et pauvreté.
« Zembla et les trois sœurs » est un émouvant jeu de dupes sans intention de nuire. Trompe-t-on l’autre ou soi-même lorsque l’on rend service ou que l’on ne dit pas tout ? Où se trouve l’autre derrière l’image sur laquelle on l’a plaqué ? Quelle vie secrète se cache derrière le masque de ceux que la pauvreté ou la maladie contraint à un rôle mineur ?
C’est un peu tout cela qui est exploré à travers la vie de ces trois sœurs vivant dans le dénuement. Un dénuement qui va révéler des personnalités à partir du moment où l’une d’elles impose aux autres la présence d’un inconnu recueilli.
Il y a dans cette pièce un parfum de mystère entouré d’un halo de dérision bienveillante. La pièce entière évolue, selon toute vraisemblance, vers l’harmonie au milieu des stress extérieurs, quoique… On rit et on se laisse interroger, on ne voit pas venir le dénouement.
Les personnages sont campés avec justesse et on y croit. Le rythme permet à chaque protagoniste de se révéler tout en ménageant des rebondissements. Et l’on ne perd pas son temps en allant voir cet apparent divertissement…
Pierre FRANÇOIS
« Zembla et les trois sœurs », de et mis en scène par Christophe Guichet. Avec Claire Cafaro, Chantal Lavallée, Désirée Olmi, Yacouba Conde. Musique : Tom Lemann. Lumières : Sara Cornu.
Du 3 au 21 juillet à 13 heures (relâche les lundis 8 et 15 juillet) au Théâtre de l’oriflamme, 3 – 5, rue Portail Matheron, 84000, AVIGNON, tél : 04 88 61 17 75, theatredeloriflamme@gmail.com. Durée du spectacle : 1 h 10.

Photo :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *