Théâtre, festival d’Avignon : « la Danse du poisson », de Christophe Guichet et Véronique Le Mauff au Théâtre de l’oriflamme à 10 heures.

Performance de jeu.
« La Danse du poisson » est, avant toute chose, une performance. Que l’on soit au domicile du malade ou à l’hôpital et qu’il soit un accidenté de la route inconscient ou en train de mourir du sida devient secondaire. Le comédien, seul, incarne son personnage et évoque suffisamment l’autre, muet et invisible, pour que l’on y croie.
Au cours de ces dix visites nimbées de mystère, celui du malade mais aussi celui de sa mère, un glissement – une dérive ? – se fait chez le visiteur qui, de gauche et gaffeur qu’il est au début, va peu à peu s’identifier à l’inconnu qui lui fait face.
Tout est dans le mot juste, dans la puissanc d’évocation que le jeu lui donne et rien dans le décor. Ce spectacle manifeste l’ascèse possible du verbe. Et offre un cocktail assez original de drôlerie grave et d’humanité émouvante.
Pierre FRANÇOIS
« la Danse du poisson », de Christophe Guichet et Véronique Le Mauff. Avec et mis en scène par Christophe Guichet. Regard extérieur : Claire Cafaro. Du 3 au 21 juillet à 10 heures (relâche les lundis 8 et 15 juillet) au Théâtre de l’oriflamme, 3-5, rue Portail Matheron, 84000, AVIGNON, tél : 04 88 61 17 75, theatredeloriflamme@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *