AbsenceDeGuerre221X147X72DpiPhotoMarjolaineMoulin

Théâtre : « L’Absence de guerre », de David Hare en tournée.

Instructif et moderne. Amis du théâtre classique, fuyez, esprits ouverts aux nouvelles formes théâtrales – notamment vidéo – ce spectacle est pour vous. Après un début peu compréhensible et malgré un dosage entre scène et vidéo un peu trop à l'avantage de cette dernière, ce spectacle nous embarque vite dans les coulisses et secrets qui…

AbsenceDeGuerre221X147X72DpiPhotoMarjolaineMoulin

Théâtre : « L’Absence de guerre », de David Hare au Théâtre de l’aquarium puis en tournée.

Guerre secrète. « L'Absence de guerre » est d'abord l'histoire très documentée des élections perdues par le parti travailliste en 1992, David Hare – cet auteur aussi célèbre dans son pays qu'inconnu en France –  ayant réellement eu accès à ses arrières-cuisines, dans lesquelles on forgeait l'image d'un candidat. Dans sa mise en scène, Aurélie Van Den…

1809TetesDeChien203x147x72DpiPhotoCollectiftoetma

Musique : « Faces cachées », par « Les Têtes de chien » au théâtre de Ménilmontant, à Paris.

Tradition cachée. Les « Têtes de chien » sortent un nouvel album en même temps qu’ils donnent une série de concerts. Ces derniers consistent en cinq dates réparties sur novembre et décembre au Théâtre de Ménilmontant, à Paris. Si le répertoire, habituel chez eux, est celui des comptines traditionnelles, ils ont décidé de mettre en valeur le…

Julien Cottereau220x147x72DpiPhotoDenise Aimar5668

Théâtre : « Imagine-toi », de et avec Julien Cottereau au Théâtre des Mathurins, à Paris.

Poétique, léger, comique, par Clara. Julien Cottereau revient à Paris après une tournée mondiale de plus de 1300 représentations dont le succès est indéniable. Il présente à nouveau  son spectacle de mime « Imagine-toi » (créé en 2006), désormais bien rodé. On entre directement dans son univers tendre, enfantin, naïf. Le personnage, projeté sur la scène par…

Musique : Grégory Turpin, chanteur à la biographie originale.

Avec sainte Thérèse. Quand on interroge Gregory Turpin sur les moments clefs de sa vie, on s’aperçoit vite qu’on retrouve Thérèse de Lisieux à chacune de ces étapes importantes. Sauf à onze ans, lorsqu’il découvre la musique et le travail de la voix comme moyen d’expression. C’est à l’adolescence que cet agnostique découvre que Dieu…