Théâtre : «Moi aussi je suis Barbara».

Chez les critiques dramatiques, une collègue versifie pendant les spectacles : Béatrice Chaland. Elle a la bonté de nous fournir régulièrement les poèmes publiés sur son site : https://bclerideaurouge.wordpress.com. Paraissent ici les spectacles qu’elle a notés au moins 3 / 5, surtout pendant les festivals d’Avignon, histoire de nous faire oublier que nous en sommes privés cet été.

La famille se déchire et va à vau l’eau
Dans un psychodrame au «Théâtre des Gémeaux».
Une fille qui refuse la nourriture,
Ne vit qu’à travers Barbara et ses blessures ;
Une sorte d’ombre qui vogue à la dérive
Avant de franchir furtivement l’autre rive.

Et sa sœur qui s’ouvre sous toutes les coutures,
Laissant s’écouler, de la vie, les salissures.
Se mutilant l’âme et le corps de meurtrissures,
Leur vie se découpe en arrogantes fissures.
Un frère qui tire à tout va sur les brisures …

La famille exsangue sombre dans la folie.
Vision noire et déjantée de mélancolie,
Elle incarne Barbara en sa nostalgie.
Un spectacle auquel, fortement, on réagit.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com

Théâtre musical de Pierre Notte, sur une idée de Pauline Chagne qui l’interprète. Et avec Barbara Lamballais, Chantal Trichet, Augustin Bouchacourt. Piano Clément Walker-Viry. Mise en scène Jean-Charles Mouveaux. (Avignon, 25-07-2019, 19h00).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *