Musique : le « Quatuor A’Dam, quatre chanteurs a cappella » donne quelques spectacles à l’Auguste théâtre, à Paris.

Ascension.
Le « Quatuor A’dam », ce sont un basse, deux barytons et un ténor. Qui sont tous chanteurs classiques et se sont connus à l’occasion d’études à l’école de chant d’Amsterdam (d’où le nom du groupe). C’est après un premier travail en commun fortuit que ces quatre-là décident de continuer. Le groupe naît ainsi il y a cinq ans et demi, de façon informelle, pour le plaisir de chanter ensemble.  Peu à peu se constitue leur répertoire qui va de la Renaissance à la musique pop des années 70. C’est en 2015 qu’ils sont remarqué par une journaliste de France Musique et se retrouvent en direct dans une de ses émissions. Ils réalisent alors qu’ils peuvent aller plus loin et se mettent à passer du concert simple au style barber shop, avec un minimum de mise en scène. Aujourd’hui, ils regroupent dans le cadre de leur spectacle des airs de toutes les latitudes et époques autour des thèmes de l’amour, des prénoms féminins ou des animaux. Le fait de passer d’un style musical à un autre (du negro spiritual à la variété, par exemple) ou de varier les compositeurs Gainsbourg, Arbeau, Bernstein, Palestrina, Lapointe est une façon pour eux d’entretenir la succession des surprises. 
Leur plan d’avenir ? Continuer à bien rire ensemble. Cela tombe bien : leur bonhomie est contagieuse et on a vraiment plaisir être face à eux.
Pierre FRANÇOIS
« Quatuor A’Dam, quatre chanteurs a cappella » avec Julien Guillotin, basse, Louis-Pierre Patron et Pierre Boudeville, barytons, Olivier Rault, ténor. Samedi et dimanche à 17 h 30 les 17 et 18 février, 17 et 18 mars, 21 et 22 avril à l'Auguste théâtre, 6, impasse Lamier 75011 Paris, tél. 01 43 67 20 47, www.augustetheatre.fr, augustetheatre@gmail.com. Au programme spectacle : Negro spiritual : Go down Moses ; Passereau : Il est bel et bon ; Gainsbourg : L'eau à la bouche (Arrangement V.Manac'h) ; Arbeau : Belle qui tiens ma vie ; Certon : Je ne l'ose dire ; Janequin : Il estait une fillette ; Vian : La complainte du progrès (Arrangement F.Lory) ; Bernstein : Maria ; Simon : Cecilia ; Pitney/Mangiaracina : Hello Marylou ; Lapointe : Ta Katie t’a quitté ; Des Pres : El grillo ; Poulenc : Le Bestiaire (Arrangement V. Manac'h) ; Brafford : La Polka des tortues ; Simon : The sound of silence ; Sutherland : Sailing ; Negro spiritual : Swing down chariot.

Photo : D R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>