Théâtre : « Nobody’s perfect », d’Aude Léger, Philippe Bégin et Pascal Reverte au Théâtre des déchargeurs, à Paris.

Hommage.
« Nobody’s perfect » est un spectacle au confluent du récital et du théâtre, avec comme fil conducteur l’hommage à un père disparu. La comédienne co-auteur cite cette phrase de Delphine Horvilleur : « le propre de la mort est qu’elle ne se raconte pas, ce qu’on peut raconter, c’est la vie ». C’est ce qu’elle pratique tout au long du spectacle, avec la complicité d’un guitariste. Si, au début, on a le sentiment que chacun joue indépendamment, le dialogue entre notes et propos ne tarde pas à les transformer en duo. Lequel raconte des bribes de vie sous une forme proche du conte. Si cela ne construit pas une pièce avec un début et une fin, c’est néanmoins efficace pour créer un univers touchant dans lequel le particulier s’ouvre à l’universel.
Pierre FRANÇOIS
« Nobody’s perfect », d’Aude Léger, Philippe Bégin et Pascal Reverte. Avec Aude Léger et Philippe Bégin. Mise en scène : Pascal Reverte. Création sonore, musique : Philippe Bégin. Son : Laurent Le Gall. Du dimanche au mardi à 19 heures jusqu’au 30 janvier au Théâtre des déchargeurs, 3, rue des déchargeurs, 75001 Paris, tél. : 01 42 36 00 50. Métro Châtelet, sortie rue de Rivoli numéros pairs ou Bertin Poirée ; RER Châtelet-les-Halles, sortie Porte Berger. https://www.lesdechargeurs.fr/spectacles/nobodys-perfect/

Photo : Valentin Morel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *