Théâtre : « Double Je », de et avec Joshua Lawrence au théâtre du Verbe fou, dans le festival off d’Avignon.

Serviteur de l’Art.
« Double Je » est un spectacle solo amoureux de Michel Berger. Pas récital ni imitation, mais hommage à l’auteur-compositeur-poète dont les cassettes ont bercé l’enfance de celui qui, au piano, chante. Parti d’un concert de près de deux heures il y a trois ans, il a éprouvé la nécessité de le transformer en une prestation plus personnelle, notamment en conservant les chansons qui font écho aux thèmes traités dans les siennes. Et c’est très réussi !
Resserrer le spectacle lui a permis non pas de commenter, mais de mieux mettre en valeur Michel Berger à travers la façon dont il a été nourri par lui. « La musique sauve-t-elle ? En tout cas, la musique de Michel m’a aidé. » Le ton est donné, on est dans la confidence, l’intime, le partage à travers la double dimension de l’émotion et de la retenue. Chaque chanson est introduite par un épisode de vie, un lien, parfois entre le poète et lui, souvent par le sentiment ayant nourri l’écriture de la chanson.
L’ordre dans lequel elles sont chantées permet de partir de Michel Berger, humaniste et observateur de son temps, pour créer une errance, un exil à l’issue duquel il devient possible de trouver sa voie, seul chemin pour se trouver soi-même. Lui-même aussi, puisqu’il interprète les airs qui lui évoquent le bonheur vécu entre ses deux parents – tous deux admirateurs de Michel Berger – réunis. Tout cela avec une infinie pudeur et délicatesse. Merci infiniment !
Pierre FRANÇOIS
« Double Je », de et avec Joshua Lawrence. Du 6 au 30 juillet à 18 heures au théâtre du Verbe fou.

Photo : Pierre François.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *