Théâtre : « Butterfly, l’envol », micropéra du collectif La Boutique inspiré de l’œuvre de Puccini au théâtre de l’Épée de bois, à Paris.

Sobriété du décor, simplicité des sentiments, parcimonie d’instruments autour d’une voix unique : tout est en accord dans cette pièce qui puise à la source de Puccini tout en la complétant par des airs existants ou créés ainsi par que des mélodies jazzy ou de variété. Tout exprime la pureté naïve face à un égoïsme aveugle.
Ramené à une heure et quart et étoffé par des dialogues parlés, la pièce acquiert un rythme normal pour du théâtre, sans perdre en force ni en unité.
Sans doute ces derniers points sont-ils dus au fait que les treize airs du domaine public (de Fauré, Francis Scott Key, Léo Délibes, Puccini, Ravel, Gershwin, Messager et Verdi) sont arrangés par Stanislas Kuchinski, également compositeurs de trois des airs originaux (les autres étant de Graciane Finzi). Quant à ceux d’Eden Ahbez (Nature Boy), Agathe Peyrat (Sais-tu ?) et Barbara (Dis, quand reviendras-tu ?), ils trouvent leur place de façon complètement naturelle dans l’ensemble. On tient là un petit bijou auquel on souhaite une vie bien plus longue que les quelques représentations qui sont données à l’Épée de bois.
Pierre FRANÇOIS
« Butterfly, l’envol », micropéra de Leslie Menahem. Compositrice : Graziane Finzi. Arrangeur : Stanislas Kuchinski. Metteur en scène : Arnaud Guillou. Avec Sophie Raynaud (basson), Emmanuelle Brunat (clarinettes), Boris Winter (violon), Jérémy Bruyère (contrebasse), Céline Laly (soprano), Laura Segré (comédienne). Du jeudi au samedi à 19 heures, samedi et dimanche à 14 h 30 jusqu’au 16 janvier au théâtre de l’Épée de bois, Cartoucherie, Route du champ de manœuvre, 75012 Paris, tél. : 01 48 08 39 74, www.epeedebois.com

Photo : Pierre François.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *