Théâtre, Festival d’Avignon off : « Les Amoureux de Shakespeare » à la Condition des soies à 12 h 30, à Avignon.

Comique shakespearien revisité.
« Les Amoureux de Shakespeare » est mis en scène par Shirley et Dino, et cela se voit. Il s'agit d'une parodie du Songe d'une nuit d'été bien déjantée et actualisée. Puck est multiplié par quatre et passe son temps à dialoguer avec lui-même. Obéron, sa femme Titania et Bottom à la tête d'âne disparaissent au profit de la mise en valeur des couples Lysandre-Hermia et Démétrius-Héléna qui, évidemment, sont victimes du philtre d'amour.
Les dialogues, comme le reste, prennent des libertés avec l’œuvre de Shakespeare. Les clins d’œil aux années soixante et à leur musique sont multiples. Le jeu est hilarant : il est moins question de reconnaître la psychologie propre à chacun des personnages que de retrouver des archétypes bien connus – l'intello animée par un esprit de commandement, la tourmentée qui s'imagine être le jouet des autres,  l'amoureux aussi transi qu'insipide, le beau gosse bravache – reconnaissables dans chacun des personnages. L'astuce réside dans le fait que ceux-ci restent crédibles au-delà du rire qu'ils déclenchent. On ne peut pas ne pas reconnaître dans tel ou tel une personne de notre entourage.
Le rythme de la pièce est soutenu et même si parfois on devine l'évolution immédiate de la situation, son interprétation ne cesse de nous surprendre. Certes, cette pièce parle un peu plus à ceux qui connaissent l'original, mais les libertés sont telles que ce n'est pas déterminant. Commencer par cette pièce à l'humour potache peut même être une excellente introduction à celle du grande William dans la mesure où ce style rejoint -en plus modéré – le style familier que ce dernier savait employer à l'occasion (jusqu'à l'exploitation d'une misogynie de bas-étage parfois).
Cette pièce se donne à Avignon dans le festival off du 7 au 30 juillet à 12 h 30 après avoir fait la joie des Parisiens au Poche Montparnasse durant quatre mois. Et il serait dommage de s'en priver.
Pierre FRANÇOIS
« Les Amoureux de Shakespeare », par Les mauvais élèves. Avec Valérian Béhar-Bonnet, Elisa Benizio, Bérénice Coudy, Antoine Richard. Costume : Mariette Niquet-Rioux. Mise en scène : Shirley et Dino. Au théâtre Condition des soies, 13, rue Croix, 84000 Avignon tous les jours à 12 h 30, tél. 04 32 74 16 49, https://www.conditiondessoies.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *