Théâtre : « V.I.T.R.I.O.L », de Roxane Kasperski et Elsa Granat au théâtre de La Tempête, à Paris.

Parfaitement maîtrisée. « V.I.T.R.I.O.L » : le titre de la pièce est un acronyme dont le développement est tout un programme : « Visita Interiorem Terrae Rectificando Invenies Operae Lapidem » (Explore tes entrailles et découvre le noyau sur lequel bâtir une nouvelle personnalité). Et le programme est respecté, d’une façon spectaculaire et convaincante. En effet, la pièce commence dans…

Théâtre : « Change me » au Théâtre de la tempête, à Paris.

Le drame du mensonge. « Change me » est une pièce dont on ressort infiniment triste. Inspirée d’un fait réel : le lynchage et l’assassinat en 1993 aux États-Unis par ses amis d’une jeune fille se vivant comme un garçon après que sa vérité biologique a été révélée. Un parallèle est établi avec la légende d’Iphis et Iante…

Théâtre : « F(l)ammes, face à leur destin, épisode II, les filles » de et mis en scène par Ahmed Madani au théâtre de La Tempête, à la Cartoucherie, à Paris.

Succès confirmé. C’est la troisième fois que l’on parle de « F(l)ammes » sur ce site, mais ce spectacle le mérite amplement. Créé en novembre 2016 en banlieue, il tourne jusqu’en avril 2017 avant de partir dans le off d’Avignon où son succès est confirmé. Le voilà désormais au théâtre de La Tempête jusqu’au 17 décembre. Pour…

Théâtre : « Timon d’Athènes », de William Shakespeare au Théâtre de la tempête, à Paris.

Actuel. « Timon d’Athènes » est une des dernières pièces de Shakespeare. Elle est rarement montée, ce qui est regrettable. Sans doute le dramaturge voulait-il prévenir le roi Jacques Ier des amitiés intéressées qui gravitaient autour de lui. Toujours est-il que le thème de la pièce est celui de la naïveté des prodigues qui récompensent des propos…

Théâtre : « Le silence de Molière », de Giovanni Macchia, au Théâtre de la Tempête, à Paris.

Illustre théâtre, fille recluse, par Camille Lextray. Madeleine Poquelin, nom illustre mais destin inconnu. La fille de Molière s’est retirée du monde très jeune et n’a jamais connu la célébrité qu’avait eu son père. Ce choix de s’extraire de la lumière des projecteurs et du destin qu’on avait tracé pour elle interroge encore aujourd’hui. Giovanni…

Théâtre : « Annabella, dommage que ce soit une putain », de John Ford, à La Tempête (Cartoucherie) à Paris.

Autres temps… « Annabella, dommage que ce soit une putain » est une pièce censée être scandaleuse parce qu'un frère et une sœur y forniquent amoureusement. Sans doute l'était-ce à l'époque du théâtre élisabéthain. Aujourd'hui les affaires de fraude fiscale heurtent bien plus que celles de fesses. La pièce est certes bien jouée – il n'y a…