Musique : «Du vide plein les poches».

Chez les critiques dramatiques, une collègue versifie pendant les spectacles : Béatrice Chaland. Elle a la bonté de nous fournir régulièrement les poèmes publiés sur son site : https://bclerideaurouge.wordpress.com. Paraissent ici les spectacles qu’elle a notés au moins 3 / 5, surtout pendant les festivals d’Avignon, histoire de nous faire oublier que nous en sommes privés cet été.

Toujours aussi attachant,
Pascal revient tous les ans.
Impatiemment on attend
Le retour des mots cinglants
Écorchant les faux-semblants.
Des textes au sens percutant
Comme ceux d’Henri Tachan.

C’est au «Théâtre Atypik»
Qu’un récital atypique
Bombarde de flèches et piques
Aux savoureuses répliques.

Impertinent, il décoche
Ses traits d’esprit qui décrochent
Les mensonges et anicroches.
Et son «vide plein les poches» …
Nous emplit d’un grand bonheur
En cette rayonnante heure
Où sa sensibilité
Égale grâce et beauté.

Gravité, légèreté,
Emmêlées de nostalgie,
D’ironiques vérités.
Du baume sur les algies.
Sa magie, sur nous, agit
Et très vite on réagit.
Un tour de chant qui guérit,
On est émus et l’on rit !

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com

Nouveau cru. Pascal Mary en concert. Voix et piano. Auteur, Compositeur, Interprète. (Avignon, 12-07-2019, 15h25).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *