Expo : « Rio, Tokyo, Paris, des villes, des jeux », Oscar Oiwa avec Makiko Tanaka et Camille Fontaine à la Maison de la culture du Japon à Paris.

Équilibre.

La Maison de la cultures du Japon à Paris se met déjà à l’heure olympique : on y trouve jusqu’au 14 décembre une exposition intitulée « Rio, Tokyo, Paris, des villes, des jeux ». Elle est assurée par Oscar Oiwa à titre principal et deux autres peintres invités, Makiko Tanaka et Camille Fontaine.

Si leurs univers se répondent – la vue graphique en plongée pour Oiwa et Fontaine et le fantastique avec Makiko Tanaka – ils sont néanmoins bien différents, n’ayant pour autre point commun que le thème des villes olympiques, Tokyo pour Makiko Tanaka, Paris pour Camille Fontaine, les deux et Rio en plus pour Oscar Oiwa. En face de ses immenses panneaux monochromes sont accrochées des peintures de dimensions bien plus modestes et dont les motifs (rehaussés par une légende qui raconte une tranche de vie de l’artiste) évoquent une forme de nostalgie. Par rapport à son œuvre générale, les grands dessins monochromes présentés ici sont plutôt apaisés, voire oniriques. C’est qu’il est à l’équilibre entre la catastrophe annoncée et l’espoir d’une prise de conscience. Une attitude qui n’est pas loin de celle du sportif au moment où il puise en lui les forces nécessaires à la victoire.

Pierre FRANÇOIS

« Rio, Tokyo, Paris, des villes, des jeux », Oscar Oiwa avec Makiko Tanaka et Camille Fontaine. Entrée libre. Jusqu’au 14 décembre à la Maison de la culture du Japon à Paris, 101 bis, quai Branly, 75015 Paris, métro Bir-Hakeim, RER Champ de Mars, tél. 01 44 37 95 00, www.mcjp.fr

Photo : Courtesy Oscar Oiwa Studio, NY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *