Théâtre : « Le Portrait de Dorian Gray » (poésie)

"Bienvenue au cabaret des âmes perdues"      Où "l'étrange terreur", aux lèvres, suspendue,                  S'insinue, comme un poison brûlant, dans l'esprit                         De celui pour qui la beauté n'a pas de prix.          Un portrait où l'artiste "y met trop de lui-même",                             Où le peintre se révèle tandis qu'il sème                       Ses gouttes d'huile…

Théâtre : « Les Précieuses Ridicules », de Molière au Lucernaire de Paris.

Rock, par Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge *** Elles sont « Précieuses » et elles sont « Ridicules », Tant avec belle emphase elles désarticulent Le vif langage ampoulé qu'elles manipulent. Leurs idées préconçues et creuses véhiculent Lieux-communs qui, dans leur bouche fleurie, pullulent. Leurs « Belles Manières », superbement jouées, À l'art, consacrées, sont entièrement vouées.…