Théâtre : « Dom Juan », de Molière au Théâtre du Ranelagh, à Paris.

Non conventionnel, par Clara.
Ce Dom Juan nous emmène dans l'univers du cirque (costumes, maquillages, ambiance musicale).
Il présente un personnage principal bellâtre mais fade et sans profondeur. Il est moqueur et inconséquent. Pour lui l'amour et la vie ne sont que des jeux où rien n'a vraiment d'importance. Le valet Sganarelle, partagé entre sa fidélité à son maître et ses propres convictions, devient le personnage principal. Il n'est pas présenté comme un lâche mais, malgré ses difficultés à exprimer ses pensées, il est celui qui raisonne juste et est dans la vérité.
Avec une fin légèrement différente et un univers visuel quelque peu déroutant, la mise en scène est très intéressante, dans un espace scénique déstructuré. Les trois musiciens occupent le centre de la scène surélevée, tel une piste aux étoiles. Les comédiens vont et viennent jouer jusque dans le public.
Les scènes de séduction et d'amour sont de véritables chorégraphies admirablement réussies.
Malgré un début un peu lent, puisque l'on assiste à la mise en place du décor, on retrouve avec plaisir le texte de Molière.
La modification inattendue de la scène finale a un côté déroutant, puisque l'on ne retrouve pas la statue du Commandeur (personnage que Dom Juan a tué l'année précédente et qui l'incite au repentir, en vain). La mort de ce Dom Juan ressemble à sa vie et renvoie à la futilité des actions humaines, avec une volonté de gommer l'aspect très moralisateur que Molière s'est senti obligé d'imprimer à son œuvre.
Spectacle un peu déroutant mais visuellement très réussi.
Clara.
« Dom Juan », de Molière. Avec Simon Larvaron, Teddy Melis, Vanessa Cailhol, Grégoire Bourbier, Nathalie Kanoui, Charlotte Ruby (violoncelle et chant), Tonio Matias (accordéon et cajon), André-Marie Mazure (trompette et cajon). Du mercredi au samedi à 20 h 30, dimanche à 17 heures jusqu'au 14 juillet ; mercredi, vendredi et dimanche surtitré en anglais au Théâtre du Ranelagh, 5, rue des vignes, 75016 Paris, métro La Muette ou Passy, RER Boulainvilliers ou Kennedy-Radio France, tél. 01 42 88 64 44, www.theatre-ranelagh.com, https://www.theatre-ranelagh.com/fr/saison-2018-2019

Photo : Pierre François.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *