Théâtre : « Dom Juan », de Molière au Ranelagh, à Paris.

Original. « Dom Juan », au Ranelagh par la troupe du grenier de Babouchka, bénéficie d'une interprétation originale. En effet, la musique, les chorégraphies (nombreuses), le décor et les costumes renvoient tous explicitement au domaine du cirque. Mais l'originalité principale est ailleurs. Ici, le personnage central est Sganarelle, Dom Juan étant le jouet de ses propres passions…

Livres : « Traces de la Grande Guerre », une BD collective coproduite par la mission du centenaire de la Première Guerre mondiale et 14-18 Now (pour la version anglaise).

Actualisation. « Traces de la Grande Guerre » est un album de bandes dessinées commémoratif et original. En effet, le souci n’a pas été de raconter l’événement ni de retracer des moments historiques, connus ou non. Le parti pris a été de demander à trente et un auteurs* du monde entier de dessiner dix-huit histoires courtes (de…

Théâtre, débat : « Le Théâtre est-il l’église du diable ? » au sujet de la pièce « Le Roman de monsieur Molière » au théâtre du Ranelagh, à Paris

Le Théâtre, Dieu et le diable.  « Le Théâtre est-il l’église du diable ? », tel est l’intitulé d’un débat qui précédera la pièce « Le Roman de monsieur Molière »*. Il est sous-titré « Les censeurs de Molière ont-ils totalement tort ? ». Le propos est de sortir du jugement d’une époque avec les critères d’une autre et de mettre en valeur…

Théâtre et musique : « Harpa diva, pas de deux pour harpe et comédienne » à l’Essaïon à Paris puis au Festival « Au Gré des Arts ».

« Harpa diva, pas de deux pour harpe et comédienne » met en scène… une harpe. Pour être honnête, c'est plutôt la musique qui est la grande vedette de ce concert théâtralisé qui se donne une fois par semaine à l'Essaïon. Cette suite de tableaux musicaux mêle les hommages aux interprètes (La Callas, évidemment), aux rôles-titres (Eugène…