Théâtre : « Les Monstrueuses », de Leïla Anis à La maison des métallos à Paris puis en tournée.

Génération.
« Les Monstrueuses » est une pièce qui parle d’abord aux femmes. Le sujet ? À l’occasion d’une maternité, les souvenirs enfouis, tus, des naissances de ses aïeules envahissent la dernière de la lignée. Une lignée de «monstres » dans la mesure où aucune de ces femmes n’a correspondu au modèle de la société de son temps.
La langue utilisée est magnifique, poétique, mystérieuse et rude (« ici sur la terre glabre des femmes coupées la mère s’étouffe et la folle vient à elle », par exemple, pour parler d’un accouchement au Yémen ; « pour pleurer il faut avoir été au moins une fois un jour bercé dans les bras d’une mère ou d’un père ou d’un qui fait à leur place », pour évoquer le chemin vers un laboratoire d’analyse médicale en France, etc). Toutes ces femmes, la Majnouna, l’esprit de la folie qui sait les secrets les plus celés et les souffrances des ancêtres, vient les visiter. 
Le jeu est vrai. Malgré l’accent poétique du spectacle, on ne peut que croire à une réalité très concrète, une réalité qui certes se joue dans la tête mais qui n’en est pas moins prégnante. Au tout début, on a du mal à comprendre le lien qui existe entre les différents personnages qui s’expriment, mais très vite on comprend qu’il s’agit des mères qui se sont succédé au sein d’une famille. À partir de là, on est complètement pris. Les femmes ressentent et les hommes découvrent ce qui se joue dans le grand mystère de la transmission. On ne voit pas le temps passer et on emmagasine une richesse incroyable de mystères dévoilés.
Pierre FRANÇOIS
« Les Monstrueuses », de Leïla Anis. Avec Leïla Anis et Karim Hammiche. Mise en scène : Karim Hammiche. Mardi, mercredi, vendredi à 20 heures (sauf le 24 novembre : 14 heures), jeudi, samedi à 19 heures, dimanche à 15 heures du 21 novembre au 2 décembre à la Maison des métallos, 94, rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e, métro Couronnes ou Parmentier, tél. 01 47 00 25 20, info@maisondesmétallos.org. En résidence au Théâtre en pièces de Chartres du 26 décembre au 7 janvier, puis représentations les vendredi 12 et samedi 13 janvier à 20 h 30 au Théâtre de Poche, tél. 02 37 33 02 10, theatre-en-pieces@wanadoo.fr. Le 13 février à 21 heures à L'Atelier à spectacle, 51A, rue de Torçay, 28500 Vernouillet, tél : 02 37 42 60 18, infos@latelier-a-spectacle.com, www.latelier-a-spectacle.com. Le 16 février à 20 h 30 à la Grange dîmière – Théâtre de Fresnes, Ferme de Cottinville, 41, rue Maurice Ténine, 94260 Fresnes, tél. 01 49 84 56 91, grangedimiere@fresnes94.fr, http://grangedimiere.fresnes94.fr. Le 15 mars à 19 h 30 et le 16 mars à 20 h 30 au Théâtre de la tête noire, 144, ancienne route de Chartres, 45770 Saran, tél. 02 38 73 02 00, www.theatre-tete-noire.com/

Photo : Pierre Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>