Théâtre : « Taisez vous ou je tire », de Métie Navajo en tournée dans l’Ouest.

Pour les jeunes.
« Taisez vous ou je tire  » est la première partie d'un diptyque consacré au thème «  Jeunesse et violence  ». Soit une professeur qui n'arrive pas à tenir sa classe et qui, lorsqu’elle surprend deux élèves en train d’échanger un pistolet, s'en empare et prend toute la classe en otage.
La mise en scène prend le parti de tout grossir, parfois jusqu'au pastiche. Ainsi la journaliste d'une chaîne d'information  télévisée en continu est-elle ridicule au point d'annoncer, dans son excitation, qu'elle va avoir les réactions du Pape. L'artifice est également assumé du côté des élèves qui multiplient les adresses directes au public. Il faut donc moins chercher l'incarnation de psychologies différenciées que la représentation d'un  contexte et des conséquences qu'il entraîne.
La pièce a le mérite de ne pas se pencher que sur le phénomène des classes impossibles à tenir, mais d'ouvrir le débat à d'autres réalités. Ainsi aborde-t-elle les thèmes du machisme et de l'Islam radical, des conséquences de la guerre sur la psychologie d'adultes en devenir, de la confiance que l'on peut accorder ou non aux forces de l'ordre, de la façon dont les affectations sont faites au sein de l’Éducation nationale. À chaque fois les questions en jeu sont clairement posées et aucune réponse n'est imposée. Les comédiens sont d'un niveau homogène, avec néanmoins une mention spéciale pour les personnages de la professeur et de la réfugiée. Ce spectacle, qui a été créé dans le cadre du festival de «  La Semaine extra  » à Thionville, s'adresse clairement à un public adolescent, lequel réagit aussi positivement que régulièrement aux répliques qu'il entend.
Pierre FRANÇOIS
«  Taisez vous ou je tire  », de Métie Navajo. Avec Hiba El Aflahi, Olivia Chatain, Timothée Doucet, Léonie Kerckaert, Chloé Sarrat, Mehdi Limam, Jackee Toto, Rachel Arrivé, Camille Delaunay, Sharon Ndoumbe, Harouna Abou Ide, Kiara Ramazotti, Carla Thomas. Mise en scène  : Cécile Arthus.
Tournée  : le 25 avril à 20 h 30 à La Ferme de bel ébat à Guyancourt  ; les 27 et 28 au festival Eldorado au Théâtre de Lorient  ; les 2, 4, 5 et 6 mai au Festival ado du Préau puis au Festival ado du bocage normand les 9 à 20 h 30 (Domfront), 11 à 14 heures et 20 h 30 (Mortain), 12 à 20 h 30 (Torigny-les-Villes), 18 à 20 h 30 (Passais), 19 à 20 h 30 (Saint-Sever), le 20 à 20 h 30 (Condé-en-Normandie).

Photo : Arthur Pequin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>